Classement des Clubs Brésiliens selon la CBF

Le classement des clubs brésiliens par la fédération brésilienne de football (CBF) est toujours source de polémiques.

Le classement des clubs brésiliens par la fédération brésilienne de football (CBF) est toujours source de polémiques.

Le classement des clubs par la CBF est le critère de décision pour désigner les têtes de séries et l’ordre du tirage pour la Coupe du Brésil et le nombre de place en Série D (dernière division professionnelle). Plusieurs méthodes ont été utilisées par la CBF mais la méthode actuellement utilisée est la RNC : Ranking National de Clubes (Classement national des clubs). Mais comment fonctionne ce classement si polémique ?

Dernier Classement de la CBF – 1er mars 2021

C’est après la fin du championnat 2020 (décalé au 25 février 2021 pour cause de Covid-19) que le classement a été annoncé avec Flamengo en tête pour la première fois de l’histoire. Durant les 3 années précédentes, c’était Palmeiras qui occupait la pole position.

La CBF prend en compte les 5 dernières années de compétitions qu’elle organise : Séries A à D plus la Coupe du Brésil. Le nombre de points récoltés par chaque équipe est regroupé par fédérations régionales et c’est ce total qui octroie le nombre de places que chaque “état” brésilien peut attribuer à la compétition. Rappelons que le Brésil est un état fédéral et que le football s’y est construit à partir des fédérations de chacun des 27 états brésiliens. Plus une fédération régionale obtient de points et plus les équipes de cet état ont de place en Coupe du Brésil et Série D.

Classement des Clubs par la CBF

Équipe Classement 2021 (2020) Points :
Flamengo 1er (2ème) 16 768
Palmeiras 2ème (1er) 16 710
Grêmio 3ème (3ème) 15 560
Internacional 4ème (9ème) 13.310
Athletico-PR 5ème (6ème) 12 968
Santos 6ème (5ème) 12 776
Corinthians 7ème (8ème) 12.032
São Paulo 8ème (11ème) 11 870
Atlético-MG 9ème (7ème) 11 789
Cruzeiro 10ème (4ème) 11 768

 

Comment fonctionne le Classement CBF ?

Le classement prend en compte les 5 dernières années de chaque club à l’image du système utilisé par l’UEFA. Le système de notation applique des coefficients à chaque compétition et le classement des équipes dans chacune d’entre elles. Plus la compétition est récente et plus son poids relatif est important dans le total.

Points obtenus avec le championnat Brésilien

Classement Série A Série B Série C Série D
Champion 800 points 400 points 200 points 100 points
Vice- champion
(80 % des points du champion)
640 320 160 80
3ème
(75% des points du champion)
600 (75% dos pontos do campeão) 300 150 75
4ème
(70 % des points du champion)
560 (70% dos pontos do campeão) 280 140 70

À partir du 5ème au classement, le pourcentage diminue de 1% par rapport à l’équipe antérieure.

Comme la Coupe du Brésil est disputé en élimination directe, le nombre de points correspond au tour que l’équipe a atteint dans la compétition. Le vainqueur reçoit 600 points, le finaliste 480, les demi-finalistes 450. Les clubs éliminés en quarts de finale reçoivent 400 points et ceux ayant atteint les 8èmes de finale reçoivent 200 points.

Pour compléter, les équipes qui sont éliminées au 4ème tour de barrage (16èmes de finale) reçoivent 100 points, celles éliminées en 3ème tour (32èmes de finale) reçoivent 50 points, celles éliminées au 4ème tour (64ème de finale), 25 points. Les équipes qui sont éliminées dès la première phase reçoivent 15 points.

Les compétitions de l’année précédente ont un coefficient de 5, celles de l’année antérieur 4 et ainsi de suite jusqu’à la dernière année où les points obtenus se voient appliquer un coefficient de 1.

Les Problèmes des autres Systèmes de Classification

Ce système n’est pas la première tentative de classer les équipes brésiliennes et les systèmes de classification utilisés auparavant ont eux aussi connu leur lot de problème.

Classement CBF jusqu’à 2012 (“Ranking”)

Avant le système actuel de RNC, la CBF utilisait une méthode bien plus simple…et problématique. L’idée, qui ne paraissait pas si mauvaise à première vue, consistait seulement à additionner les points récoltés par les équipes en championnat.

Mais ce système engendrait plusieurs problèmes :

  • Le classement ne prenait pas en compte le nombre de matchs par saison qui pouvait être différent, surtout à une époque où la formule du championnat brésilien encore en gestation changeait fréquemment. Vasco avait par exemple disputé 14 matchs pour devenir vice-champion en 1979. De son côté, le demi-finaliste Palmeiras n’avait disputé que 5 matchs puisqu’elle n’était entrée qu’à la 3ème phase de la compétition.
  • Seulement le Championnat brésilien était pris en compte.
  • Les changements du nombre de points attribués dans les matchs (les victoires sont passées à 3 points en 1995) et le championnat lui-même avait changé. Entre 1975 et 1978, les victoires avec deux buts ou plus donnaient des points extra au vainqueur.
  • Quand la CBF avait commencé à prendre en compte des tournois plus anciens, la distorsion augmentait davantage. Le Bahia de 1959, premier vainqueur de la Taça Brasil (“Trophée du Brasil” que la CBF reconnait comme le premier championnat brésilien) avait disputé 14 matchs. Le vice-champion, Santos, n’était entrée en jeu qu’à 5 reprises.

Ce classement existe encore de manière informelle et São Paulo occupe la 1ère place. Le Tricolor Paulista est en tête depuis 2006 et totalisait jusqu’à la fin du Championnat de 2020, 2163 points. L’Internacional était 2ème, avec 2045 points, juste 13 petits points devant le 3ème Flamengo. C’est Corinthians qui complète le Top 4 avec 2009 points.

Classement Placar (Ranking Placar)

Placar (score en Portugais) a été le principal magazine sportif durant des décennies au Brésil et avait créé un classement alternatif en place jusqu’à ces dernières années. Ce classement prenait en compte toutes les compétitions que les équipes brésiliennes disputaient, du Mondial des Clubs à la deuxième division d’Acre.

L’arbitraire de ce classement vient du fait de valoriser certaines compétitions au détriment d’autres et des problèmes liés aux compétitions passées comme nous l’avons déjà vu.

Sans rentrer dans les détails, avec le total de points mis à jour en 2021, c’est Flamengo qui était en tête devant Corinthians et Palmeiras.

Classement Folha (Ranking Folha)

La Folha de São Paulo est un des quotidiens les plus lu au Brésil et son classement est dans le même état d’esprit que celui de Placar. Ce classement ne prend en compte que les équipes championnes, vice-championnes ou finalistes en compétitions nationales et internationales. Ce classement réduit ne comporte que 36 équipes.

C’est à nouveau Flamengo qui occupe la tête de ce classement, suivi de Palmeiras, São Paulo et Corinthians.

De tous ces classements, le seul reconnu est celui de la CBF qui garantit les places pour les équipes en Coupe du Brésil et Série D. Fait amusant, malgré les différentes méthodes de calculs, les résultats sont comparables.

Autres Articles