Botafogo relégué en deuxième division après sa défaite contre Sport

Voilà, c'est fini. Botafogo est officiellement relégué en Série B pour la saison 2021, il ne reste que 3 équipes cariocas en Série A, pour l'instant.
Botafogo x sport
© Vítor Silva / Botafogo

C’était le dernier match comptant pour la 34ème journée du Brasileirão 2020 entre la lanterne rouge (Botafogo) et un autre relégable (Sport).

Botafogo a dominé le match et a terminé à 66% de possession du ballon. Mais comme l’entraineur de Sport, Jair Ventura, base sa vision tactique sur les contre-attaques, cela n’a pas dérangé Sport Recife.

Les visiteurs ont marqué sur un penalty obtenu pour une main dans la surface. C’est le Catarinense Iago Maidana qui a transformé le pénalty (0-1, 24’).

Le match s’est terminé sous une pluie battante où les Cariocas tentaient le tout pour le tout et surtout n’importe quoi pour revenir au score. Peut-être espéraient-ils une main pernambucaine sur leurs tirs lointains ?

Avec 24 points au compteur, Botafogo est officiellement relégué.

L’histoire de Botafogo

Le Glorioso (le glorieux, surnom du club) est relégué en Série B pour la troisième fois de son histoire. Ces 3 relégations sont arrivées au cours du XXIème Siècle (2002, 2014 et 2020). Il se dit que le club croulerait sous les dettes, plus d’un milliard de réaux (150 millions d’euros).

Même si son nom est plus connu à l’étranger que certaines équipes Paulistas (Corinthians, Palmeiras, le SPFC) ou d’autres états (Atlético-MG, Grêmio…), le palmarès de Botafogo est bien maigre.

Le club compte plus de relégation en Série B que de titres en Série A (champion en 1968 et 1995), aucune compétition internationale à son actif et des performances insipides depuis plus de 20 ans.

Le club doit sa notoriété à ses joueurs appelés en Seleção et responsables des trois premières Coupes du monde brésiliennes.

Les doubles champions du monde Didi, Garrincha et Nilton Santos, mais aussi Mario Zagallo et Jairzinho étaient des joueurs de Botafogo.

D’ailleurs, un de ces joueur de Botafogo champion du monde, Jairzinho avait disputé une saison à Marseille (1974-1975) peu après son titre de champion du monde 1970.

Revenu au Brésil, il aura un fils qui naitra en 1979.

Moins doué que son père dans le jeu, son fils s’est tourné vers le poste d’entraineur et a logiquement débuté à Botafogo et a entrainé le Glorioso entre 2016 et 2017.

Ce fils, c’est Jair Ventura, l’entraineur actuel de Sport qui vient d’achever Botafogo, tout un symbole.