Botafogo et Goiás se quittent sur un 0-0 à l’Engenhão

Dans ce duel de deuxième partie de tableau toujours joué à huis-clos, ce match nul n'arrange personne.
Botafogo x Goiás - Brasileirão 20 - 19/10
© Vítor Silva / Botafogo F.R.

Matheus Babi commençait le match sur le banc du côté de Botafogo et laissait la place de titulaire à Bruno Nazário, prêté jusquà décembre 2020 par léquipe dHoffenheim. 

Pour Goiás, lequipe, habituellement en 4-3-3 se présentait au stade Nilson Santos en 4-4-2, lEsmeraldino na pas encore gagné à lextérieur en championnat cette saison.  

Botafogo a dominé la première mi-temps sans forcer mais na pas réussi à prendre lavantage.

Les statistiques sont claires, Botafogo avec 67% de possession et 15 occasions à 4 pour Goiás. 

LEsmeraldino parie sur des contre-attaques et na aucune intention de faire le jeu. Léquipe entrainée par Enderson Moreira a pour objectif le point du match nul et peut-être la victoire sur un malentendu.  

En deuxième mi-temps, Botafogo tente de surprendre Goiás dès la reprise. Face à des équipes fermées et regroupées devant son but, mettre la pression dès les premières secondes est une pratique très répandue en Série A. 

Cest Pedro Raul qui reçoit le ballon de linternational Honda et tire sur la transversale dès les premières secondes de la deuxième mi-temps.  

Malgré lentrée de Matheus Babi et de nombreux changements, le score restera vierge. Pour Goiás, lanterne rouge et déjà distancée, lhonneur est sauf. Botafogo peut regretter de ne pas avoir recruté un joueur plus disruptif ou davoir laissé Matheus Babi si longtemps sur le banc. 

Comme lors du match contre Flamengo, cest le gardien de but de Goiás, monsieur Tadeu qui est le héros de la rencontre. 

Le prochain match opposera Goiás contre lavant dernier de Série A, le Red Bull Bragantino le 24 octobre tandis que Botafogo disputera les huitièmes de finale de coupe du Brésil contre Cuiabá le 27 octobre. 

Botafogo :  Diego Cavalieri (gardien), Kevin, Marcelo Benevenuto, Kanu, Victor Luis (71’ Matheus Babi), Rafael Forster (84’ Éber Bessa), Caio Alexandre (84’ Cícero), Honda, Bruno Nazário (64’ Guilherme Santos), Rhuan (65’ Davi Araújo), Pedro Raul. 

Goiás : Tadeu (gardien)Edílson, David Duarte, Fábio SanchesCajuBreno, Ariel Cabral, Daniel Bessa (46’ Douglas Baggio), Shaylon (74’ Fernandão), Keko (90’ Ratinho), Vinícius. 

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
0