Bryan Ruiz libre de tout contrat après sa rescision de Santos

Le milieu offensif costa-ricain qui fêtera ses 35 ans le mois prochain rompt avec le club pauliste.
Bryan Ruiz Santos
© lev radin / Shutterstock.com

L’international a annoncé son départ sur les réseaux sociaux en alléguant le non-paiement des salaires : “J’ai pris cette décision à cause du non-paiement de salaire et des dommages moraux que j’ai subi suite à des décisions administratives et sportives relatives à de fausses informations divulguées à plusieurs occasions par la direction du club, lesquelles ont mis en doute mon professionnalisme”.

Ancien capitaine de la sélection costa-ricaine à la Coupe du Monde 2014 disputée au Brésil, le milieu offensif avait été accueilli par les supporters à l’aéroport lors de son transfert en juillet 2018 du Sporting CP.

Sous son capitanat en 2014, le Costa-Rica avait terminé premier du groupe D, devant l’Uruguay, l’Italie et l’Angleterre et s’était révélé comme la surprise de cette coupe du monde avant d’être éliminé aux tirs au buts contre les Pays-bas en quart de finale.

En deux ans, Bryan Ruiz n’aura disputé que 14 matchs avec le Peixão, sa dernière apparition datant de novembre 2018. Le salaire du joueur était de 350 000 réaux par mois (50 000 euros). À la même époque où Gabigol jouait pour Santos FC, l’entraineur (Cuca) mentionnait qu’il ne pouvait pas titulariser Bryan Ruiz au risque de déséquilibrer son équipe.

Lorsque Sampaoli a été nommé entraineur, Bryan Ruiz a espéré retrouver du temps de jeu, en vain.

Ne jouant pas les matchs, la situation physique du Costa-Ricain s’est dégradée, et il n’est plus apparu avec l’équipe première. Selon les dirigeants de Santos, ces derniers ont essayé plusieurs fois de négocier la rescision du contrat du milieu offensif sans toutefois jamais y parvenir. Les supporters de Santos comprennent qu’il était difficile pour un joueur de cet âge de renoncer à un tel salaire.

C’est maintenant chose faite et Bryan Ruiz n’a pas encore communiqué sa prochaine destination.

Pour le Santos FC, c’est la fin d’une suite de mauvais investissement du très critiqué directeur sportif du club : Gustavo Vieira de Oliveira. Pour l’instant, le Peixão a été interdit de recrutement par la FIFA à cause du non-paiement de 1,6 millions d’euros au Club Bruges pour le prêt du défenseur Luan Peres.

La situation financière du club inquiète supporters et joueurs. Robinho a annoncé qu’il pourrait revenir au club une fois que le litige avec la FIFA sera résolu. Mais la rescision de Bryan Ruiz laisse entrevoir de nouvelles procédures judiciaires à venir pour le club du littoral pauliste.

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
0