Préjudices de guerre : le Shakhtar réclame des millions à la FIFA pour la suspension de plusieurs contrats

L'instance dirigeante du football international a autorisé les joueurs des clubs ukrainiens à être transférés vers d'autres équipes.

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui a débuté en février de cette année, entraîne des dégâts et des problèmes économiques non seulement dans ces deux pays, mais aussi dans le monde entier. Et le football n’y échappe pas.

Les Russes ont envahi le pays voisin le 24 février et, depuis lors, les activités quotidiennes ordinaires ont dû y être paralysées. La FIFA, l’instance dirigeante du football international, a alors autorisé les joueurs évoluant dans les clubs des deux pays à rompre leur contrat et à signer avec d’autres clubs.

Le problème est de savoir qui va payer les factures pour les dommages que les équipes ukrainiennes ont subis face à cette situation.

Le Shakhtar poursuit la FIFA devant le tribunal des sports

Le Shakhtar Donetsk, l’un des plus grands clubs d’Ukraine, a déposé le 20 juillet une plainte contre la FIFA auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), la plus haute instance de justice sportive au monde.

La plus grande instance internationale du football a récemment autorisé les joueurs travaillant en Russie et en Ukraine à suspendre leur contrat avec leur club pour signer avec d’autres équipes – d’autres pays – jusqu’au 30 juin 2023.

Les contrats n’ont pas été complètement rompus, les joueurs ne peuvent que signer des prêts avec d’autres équipes – d’autres pays – jusqu’au milieu de l’année prochaine. Pedrinho, qui venait du Shakhtar, a par exemple été prêté temporairement à l’Atlético-MG.

Motif du procès du Shakhtar

La FIFA a pris cette décision en pensant préserver la sécurité des joueurs, mais le Shakhtar, qui compte 14 joueurs étrangers dans son effectif, a été indigné par cette suspension.

En effet, le club avait plusieurs négociations en cours pour vendre les joueurs et, ainsi, réduire un peu le préjudice économique causé par le conflit. Avec cette action, plusieurs joueurs ont déjà signé rapidement avec d’autres clubs, en prêt, et ont laissé le club sans pouvoir de décision.

Le PDG du Shakhtar était en colère

« En raison de la décision de la FIFA, le Shakhtar a perdu la possibilité de transférer quatre joueurs étrangers pour une valeur totale de 50 millions d’euros. C’est une grande honte, la FIFA ne se soucie pas de nous », a déclaré le PDG du Shakhtar, Sergei Palkin, via les médias sociaux.

« Comment est-il possible de me donner une semaine pour conclure des accords avec 14 joueurs étrangers ? Lorsque vous avez affaire à des clubs, des joueurs, il devient impossible de faire tout cela en une semaine. Lorsque la FIFA a rendu sa décision, en deux jours, nous avons perdu des contrats directs d’une valeur d’au moins 26 millions d’euros », a ajouté le manager.

Les Brésiliens qui ont bénéficié de l’action de la FIFA

Découvrez, dans le tableau ci-dessous, les joueurs brésiliens du Shakhtar qui ont été prêtés à d’autres clubs après l’action de la FIFA. Tous les accords sont valables jusqu’au 30 juin 2023, sauf celui de Maycon, qui est valable jusqu’en décembre de cette année.

Joueur

Poste

Nouveau club

Marquinhos Cipriano Latéral gauche Cruzeiro
Vinícius Tobias Latéral droit Real Madrid Castilla (ESP)
Vitão défenseur Internacional
Maycon Milieu défensif Corinthians
Pedrinho Milieu offensif Atlético-MG
Tetê Milieu offensif Lyon (FRA)

Autres joueurs qui en faisaient déjà partie et sont encore dans l’effectif

Le défenseur Marlon, ex-Fluminense, et le latéral gauche Ismaily, qui a même été appelé en équipe nationale par le coach Tite en 2018, poursuivent toujours leurs contrats en vigueur avec le club ukrainien et n’ont pas annoncé de nouvelle destination.

Avant cette action actuelle, la FIFA avait déjà libéré les joueurs qui se trouvaient en Ukraine et en Russie, peu après le début du conflit, afin qu’ils puissent conclure des contrats avec d’autres clubs jusqu’en juin de cette année – la nouvelle mesure a prolongé cette date.

Il y avait, à l’époque, plus de Brésiliens dans l’équipe du Shakhtar. Découvrez qui étaient ces joueurs et où ils sont allés, dans la liste ci-dessous.

  • Alan Patrick (milieu de terrain) : est allé à l’Internacional ;
  • David Neres (milieu de terrain offensif) : a rejoint Benfica, en provenance du Portugal ;
  • Dodo (arrière droit) : parti à la Fiorentina, Italie
  • Fernando (milieu de terrain offensif) : parti au Red Bull Salzburg, en Autriche ;
  • Júnior Moraes (attaquant) : parti pour Corinthians ;
  • Marcos Antonio (milieu de terrain) : a rejoint la Lazio, Italie.

Autres Articles

Sep 08, 2021
Ballon Commentaire 0
L'ancienne pépite de Corinthians, Pedrinho avait été recruté par Benfica peu avant l'arrivée de Jorge Jesus.