Le parquet espagnol fera appel de la condamnation pour viol de Dani Alves afin de demander une peine plus sévère

Le footballeur a été condamné à quatre ans et demi de prison pour viol
par
Karim Sefiani
2024-03-01 15:15:41

Le parquet espagnol contestera la condamnation de quatre ans et demi de prison de Dani Alves pour viol, dans le but d’obtenir une peine plus sévère. La défense du footballeur avait également annoncé qu’elle ferait appel du jugement, mais pour demander l’acquittement.

Lire plus : 

++Gros coup pour le Brésil : lé défaite contre l’Argentine les éloigne des JO de Paris 2024

++Dorival Júnior sur Neymar : “Je n’ai aucun problème avec Ney, même avec ce qu’il s’est passé en 2010”

++Dani Alves condamné en Espagne à quatre ans et demi de prison !

L’organe judiciaire, qui avait demandé neuf ans de prison pendant le procès, argumentera sa requête en affirmant que les 150 000 euros déposés par Alves avant le procès ne doivent pas être considérés comme une “réparation du préjudice” et ne doivent donc pas être pris en compte comme une circonstance atténuante, comme l’avaient considéré les juges de l’Audience de Barcelone.

Ainsi, il cherchera à augmenter la peine infligée à Alves, que le tribunal a jugé coupable d’avoir violé une femme dans les toilettes de la discothèque Sutton dans la nuit du 30 décembre 2022. Le Brésilien s’était rendu pour témoigner quelques semaines plus tard et est en détention provisoire depuis, en raison du risque de fuite.

Les juges ont conclu dans leur jugement que “il a été établi que la victime n’a pas consenti et qu’il existe des éléments de preuve, en plus du témoignage de la plaignante, pour établir le viol“.

L’ancien arrière du FC Barcelone, âgé de 40 ans, a affirmé qu’il y avait eu consentement et a nié avoir été violent. Cependant, le tribunal a rejeté sa version et a expliqué que “pour qu’il y ait une agression sexuelle, il n’est pas nécessaire qu’il y ait des blessures physiques, ni qu’il y ait une opposition héroïque de la victime à avoir des relations sexuelles“.