La surprenante demande de la CBF à la CONMEBOL concernant la Copa Libertadores

Selon les informations de la presse, la CBF aurait demandé à la CONMEBOL que la finale de la Copa Libertadores ne se joue pas en Argentine
par
Karim Sefiani
2023-12-05 16:08:26

La finale de la Copa Libertadores 2023 a été le catalyseur de diverses réactions, à la fois positives et négatives, pour toutes les parties concernées. Dans les jours précédents, plusieurs cas de violence et d’attaques entre supporters ont entaché par moments la beauté de la rencontre entre Fluminense et Boca Juniors.

Lire plus : 

++L’équipe type des Brésiliens de la semaine

++Vinicius Junior est le grand gagnant du Samba Gold 2023 !

++Marcos Leonardo remporte le Samba Gold 2023 chez les U20 !

C’est pourquoi, craignant qu’un scénario similaire à cette finale ou à celui survenu lors du match entre le Brésil et l’Argentine au Maracanã puisse se reproduire, la CBF (Fédération brésilienne) aurait fait une demande à la CONMEBOL concernant la grande finale du tournoi de 2024.

La CBF souhaite éviter davantage d’épisodes violents et c’est pourquoi ils ont demandé que la finale de la Libertadores se joue aux États-Unis

Selon TyC Sports, la CBF aurait demandé à l’instance sud-américaine que la finale de la Copa Libertadores ne se déroule pas sur le territoire argentin, comme il est supposé être décidé.

La CONMEBOL n’a pas encore annoncé officiellement le lieu de la finale, mais les rumeurs selon lesquelles elle pourrait se jouer en Argentine sont solides et plausibles. Ainsi, afin d’éviter un autre affrontement potentiellement violent entre les supporters, la fédération brésilienne aurait demandé qu’elle se déroule sur un territoire neutre.

Selon ces informations, le lieu proposé par le Brésil serait les États-Unis, un territoire où de nombreux supporters sud-américains résident et qui accueillera déjà la Copa América cette même année.

Cette demande a suscité la critique de nombreux supporters argentins et sud-américains en général, car le fait de présumer qu’il y aura une équipe brésilienne en finale est perçu comme une provocation ou une dévalorisation des autres équipes.

Est-ce que déplacer la finale du tournoi le plus important de notre région aux États-Unis est la solution pour éviter la violence ? Seul le temps le dira.