Gary Medel parle de son identification avec le Vasco da Gama et son désir d’être champion

Le Chilien a accordé une interview à Globo Esporte dans laquelle il a parlé de son adaptation au club carioca, où il souhaite remporter un titre
par
Zineb Dziri Merhraoui
2024-02-22 17:22:05

Lorsque Gary Medel a signé au Vasco da Gama, la situation du club était critique. Engagé dans la lutte pour le maintien, sans entraîneur et avec son stade fermé, le panorama à São Januário n’était guère réjouissant.

Cependant, rien de tout cela n’a été un obstacle pour le Chilien. Bien au contraire. Le fait même d’avoir décliné d’autres offres pour rejoindre le club a plu aux supporters, et le “Pitbull” s’est finalement fait une place dans le coeur des fans avec son engagement sur le terrain de jeu.

Découvrez plus :

++ Endrick, le grand défi de l’intégration dans l’ombre de Mbappé
++ Marquinhos courtisé par le géant bavarois: le Bayern déterminé à attirer la star parisienne
++ Dimitri Payet, le magicien français qui ensorcelle le Brésil

“Je me suis identifié au club. C’est un club de quartier, du peuple. Je suis quelqu’un qui est né dans un quartier difficile au Chili, donc je m’identifiais. Je voulais le faire le plus rapidement possible”, a expliqué Medel dans un entretien à Globo Esporte.

“Je savais dans quelle situation était le Vasco à ce moment-là. Mon contrat avec Bologne avait pris fin. J’ai eu quelques offres de l’étranger, mais je n’ai pas voulu. Je voulais venir au Brésil et expérimenter le football d’ici”, a-t-il ajouté.

Gary Medel rêve de devenir champion avec le Vasco

Le défenseur de 36 ans a joué un rôle central dans le maintien, mais ce n’était que la cerise sur le gâteau d’une histoire d’amour qui avait commencé des mois plus tôt.

“Ce qui se passe, c’est que lorsque je rejoins un club, je me donne à 100%. Dans ma personnalité, dans ma vie quotidienne, en travaillant toujours et en donnant le meilleur de moi-même pour le club et les supporters. Je sais comment cela se passe. Au Chili aussi je suis supporter d’un club. Je veux qu’ils gagnent toujours, qu’ils se donnent à fond. C’était quelque chose de mutuel entre les supporters du Vasco et moi”, a-t-il ajouté le double champion d’Amérique avec le Chili.

Bien que le supporter lui soit toujours reconnaissant pour son rôle dans le maintien en Brasileirao, Medel a déjà l’esprit tourné vers l’avenir. Et il rêve en grand: “Je me consacre à 100% au club, pour continuer à progresser, pour que les supporters gagnent quelque chose d’important. Je sais qu’il y a longtemps qu’ils n’ont rien gagné. J’espère pouvoir y arriver.

“Je veux gagner un championnat. N’importe quel championnat. Laisser ma marque. Mes coéquipiers sont en bonne forme. J’espère que ce sera cette année”, a ajouté le capitaine.