Avec un doublé de Vinicius, le Real Madrid a réussi à arracher un match nul 2-2 contre Valence

Le Real Madrid a effectué une remontada impressionnante après être tombé 2-0 face à Valence à Mestalla, mais n'a pas réussi à ramener les trois points à la maison en raison d'une décision arbitrale controversée
par
Karim Sefiani
2024-03-03 01:03:37

La très attendue rencontre entre Valence et le Real Madrid, marquant le retour de Vinicius Jr. à Mestalla, a finalement eu lieu sans incident majeur dans les tribunes lié au racisme.

Lire plus : 

++Gros coup pour le Brésil : lé défaite contre l’Argentine les éloigne des JO de Paris 2024

++Dorival Júnior sur Neymar : “Je n’ai aucun problème avec Ney, même avec ce qu’il s’est passé en 2010”

++Dani Alves condamné en Espagne à quatre ans et demi de prison !

Grâce aux efforts de tous les services de sécurité et à la bonne volonté des clubs et des supporters, une atmosphère tendue mais exempte d’incidents extra-sportifs a été garantie, à l’exception des sifflements constants envers le numéro “7” des Merengues.

Cependant, le match a été entaché par des controverses liées à l’un des grands maux du football espagnol actuel : les décisions arbitrales.

Le Real Madrid se déplaçait à Valence dans une semaine difficile pour la ville, marquée par un incendie meurtrier ayant coûté la vie à de nombreux habitants. En hommage, le match a débuté par une standing ovation pour les pompiers, policiers et médecins qui ont risqué leur vie pour sauver celles des victimes de cette tragédie.

Vinicius a brillé de manière éclatante à Mestalla, inscrivant un doublé salvateur

Heureusement pour les locaux, les choses ont bien commencé avec Hugo Duro ouvrant le score après un centre et un déviation, portant le score à 1-0 à la 27e minute. Quelques minutes plus tard, Valence a asséné un deuxième coup aux leaders du championnat, Yaremchuk marquant le 2-0 suite à une grossière erreur de Carvajal, qui a offert le ballon à l’attaquant de Valence après une passe maladroite.

Le Real Madrid, constamment sifflé par les supporters de Valence et sonné par les deux buts consécutifs, n’a pas réussi à retrouver sa meilleure forme pendant la majeure partie de la première mi-temps.

Cependant, c’est dans ces moments de difficulté que les grands joueurs se distinguent, et Vinicius Jr. était déterminé à briller de sa propre lumière. À la 45e+5 minute, le Brésilien a profité d’un centre et d’une erreur de Mamardashvili pour pousser le ballon et rapprocher les siens avant la fin de la première mi-temps.

Au cours de la seconde période, Vinicius a cherché l’égalisation à tout prix, suscitant des sifflements à chaque fois qu’il touchait le ballon, intensifiés après une faute sévère sur Hugo Guillamón à la 71e minute.

Quelques minutes plus tard, Vini parviendrait à égaliser d’une tête puissante sur un centre exceptionnel de Brahim Díaz. Après son but, Vinicius, fatigué des sifflets, a fait face aux gradins en se bouchant les oreilles.

À la 85e minute, Diakhaby a subi une horrible blessure qui a plongé Mestalla dans le silence, choquant tous les joueurs sur le terrain qui se sont tordus les mains de douleur en voyant l’ampleur de la blessure. Le Français a quitté le terrain sur une civière, visiblement souffrant au niveau du genou.

À la fin du match, à la 91e minute, l’arbitre a sifflé un penalty en faveur de Valence après une faute dans la surface, mais il a finalement été annulé pour absence de contact.

Le score est resté inchangé, et l’arbitre a sifflé la fin du match à un moment clé, provoquant une controverse qui perdurera dans les prochains jours. Un score final de 2-2 et le Real Madrid a obtenu un précieux point grâce à la brillante performance de Vinicius Jr.

Controverse à Mestalla : l’arbitre annule le but de la victoire du Real Madrid

La plus grande controverse du match est survenue à la fin, alors qu’à la 90+9e minute (l’arbitre a ajouté 7 minutes), Jesús Gil Manzano a sifflé la fin du match juste au moment où Carvajal a centré le ballon dans la surface, se terminant par une tête de Bellingham qui aurait signifié le 2-3 décisif.

Cependant, le coup de sifflet de l’arbitre a été définitif, et malgré les protestations des joueurs du Real Madrid, rien n’a pu être fait. Le match était officiellement terminé au moment où le centre de Carvajal était en l’air. Après une vive discussion, l’Anglais Bellingham a fini par être expulsé.

Plusieurs joueurs de Valence et du Real Madrid, y compris Vinicius, ont commencé à discuter, échangeant des insultes et des gestes. L’indignation du Real Madrid était évidente.

Sur leurs réseaux sociaux, le club blanc a exprimé son mécontentement face à cette décision :