Arrestation en Espagne d’un suspect d’insultes racistes envers une fille portant le maillot de Vinicius

L'incident s'est produit en septembre dernier aux abords du stade de l'Atlético de Madrid avant un derby contre le Real Madrid
par
Zineb Dziri Merhraoui
2024-02-29 21:43:05

Un supporter de l’Atlético de Madrid a été arrêté en Espagne pour “avoir proféré des insultes racistes et des menaces de mort” à une fillette noire de huit ans portant le maillot de Vinicius avant le derby contre le Real Madrid en Liga, disputé au stade Metropolitano en septembre dernier.

“L’arresté a attaqué la mineure, qui était dans les bras d’un proche, parce qu’elle portait un maillot d’un joueur brésilien de l’équipe rivale”, a indiqué la police espagnole dans un communiqué. Le détenu “s’est approché d’une fille portant le maillot de l’équipe adverse et a commencé à proférer des insultes racistes et des menaces de mort”, a ajouté le texte.

Découvrez plus :

++ La lutte pour le “next Neymar” est lancée
++ Les espoirs déçus de la Vendée pour les Jeux Olympiques 2024
++ Vinicius Jr de retour à Mestalla, une rencontre sous haute tension

L’homme est même allé jusqu’à frapper le bras de la tante qui tenait la fillette. D’autres supporters locaux sont intervenus pour empêcher la situation de dégénérer. La tante de la fillette a déclaré qu’après cet incident, ils n’ont pas pu entrer au stade pour voir le match et que sa nièce a eu “extrêmement peur” et a fait une crise d’angoisse.

Suite à la plainte, le club et la police ont examiné les caméras de surveillance pour identifier et arrêter le suspect de 20 ans. Une vidéo filmée par un journaliste sur place s’est aussi révélée déterminante pour l’enquête.

LaLiga a porté plainte pour crimes de haine ayant mené à l’ouverture d’une enquête par le parquet. Le Real Madrid et l’Atlético de Madrid ont contacté la famille touchée pour leur témoigner leur solidarité face à cette attaque.

Le Real Madrid a même invité la fillette au match suivant après le derby remporté 3-1 par l’Atlético. Elle a assisté à la victoire de son équipe contre Las Palmas et a obtenu des photos et maillots dédicacés par Rodrygo, Éder Militão et Vinicius.