• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Brésil-Uruguay : la samba face au maté

Neymar et les siens face aux uruguayens de Cavani
Mowa press
Le Brésil affronte l'Uruguay demain sur la pelouse de l'Emirates Stadium pour un match amical toujours particulier pour les deux sélections.

Un Brésil-Uruguay est toujours une affiche qui, une nouvelle fois, va raviver un douloureux moment de l’histoire du football brésilien avec ce funeste 16 juillet 1950 où dans un Maracanã chauffé au fer où s’était massé près de 200.000 personnes venus assister au premier sacre de leur Seleção dans un mondial, mais voilà, il y eu cette 77’ minute et Ghiggia qui ont fait que le Brésil prêt pour déchaîner une liesse populaire dans tout le pays, s’est plongé dans un silence de cathédrale au coup de sifflet final avec le panneau qui indiquait le score Brasil 1 Uruguai 2, la Celeste qui après son premier succès en 1930 à la maison, remportait son titre, Jules Rimet avait remis le trophée au capitaine Obdulo Varela à la sauvette, une date maudite depuis et le coupable désigné par tout un pays, l’infortuné Barbosa qui l’aura payé durant toute sa vie jusqu’à sa disparition en 2000 et les anecdotes à son sujet ne manque pas, lui-même avait déclaré « Au Brésil, la peine maximale pour un crime est de 30 ans. Moi, je paie depuis plus de 43 ans pour un crime que je n’ai pas commis » Pour ne pas le nommer il fût affublé du surnom du Poulet. Les gens apercevant sa silhouette préféraient changer de trottoir.

En 1963 il a obtenu le droit de récupérer les buts de cette finale maudite, il les a brulés, en 1986 lors du mondial mexicain, c’est Zagallo qui l’a chassé du camp d’entrainement de la Seleção, en 1994 c’est le Président de la CBF, Ricardo Teixeira qui en a fait de même à Teresopolis, refusant même qu’il commente un match de la Seleção. C’est dire que cette défaite fût et demeure encore aujourd’hui une cicatrice qui n’est pas encore refermée.

Une rencontre qui dépassent le simple fait d’une rencontre de football, l’Uruguay équipe la plus titrée avec pas moins de 15 victoires en Copa America et deux Coupes du monde (1930 et 1950), le Brésil lui ne compte si l’on peut s’exprimer de la sorte que de 8 succès et 5 titres mondiaux, même à titre amical les esprits des deux peuples vont s’échauffer au moment du coup d’envoi avec une ferveur démesurée, tant dans les tribunes, que les commentateurs derrière leurs micros, font de ces rencontres quelque chose de très spéciale.

Hécatombes de part et d’autre

C’est donc sur la pelouse de l’Emirates Stadium de Londres, que va se jouer cette soixante-seizième rencontre entre Brésiliens et Uruguayens, mais il y a de gros soucis d’effectifs pour Oscar Tabarez et Tite, car beaucoup de joueurs ne seront pas présents pour ce match, côté uruguayen , Nahitan Nandez de Boca Juinors et Camilo Mahada de River Plate, retenus par leurs clubs pour disputer la finale retour de la Copa Libertadores, Fernando Muslera le portier de Galatasaray victime d’un coup nécessitant des points de sutures ne sera pas là non plus, tout comme la tour de contrôle de l’Atletico de Madrid, Diego Godin, Marcelo Sarrachi (Leipzig) et Christian Stuani (Girone) complète le tableau des absents uruguayens.

Tite lui aussi aura à composer sans Marcelo et Casemiro (Real de Madrid), et surtout celle de Philippe Coutinho du Barça, pour palier à ces forfaits, Alex Sandro (Juventus de Turin), Renato Augusto (Beijing Guoan) et Rafinha (FC Barcelone) ont été convoqués. Mais malgré cette longue liste de joueurs indisponibles le spectacle devrait tout de même être assuré d’autant qu’il reste tout de même du beau monde de part et d’autre, avec notamment pour la Celeste, le redoutable duo d’attaquants formé par Luis Suarez (Barcelone) et Edinson Cavani (Paris-SG) le premier cité auteur depuis le début de la saison de Liga, pas moins de neuf réalisations en douze rencontres il est également avec 55 buts en 104 sélections le meilleur buteur de l’histoire de la Celeste, pour Edinson Cavani les chiffres aussi sont éloquents, puisqu’il est le meilleur buteur de l’histoire du Paris SG et a depuis le début de saison de Ligue 1 inscrit 8 buts en 8 rencontres dont dernièrement un triplé réussit face à Monaco, les deux compères ont inscrit lors des dix dernières sorties de la Celeste 10 des 19 buts.

Tite lui s’appuiera sur son duo formé par Gabriel Jesus seulement un but en dix apparitions en Première League, en Champion’s League, il a réussi un triplé face au Shakhtar Donetsk battu 6-0, il devra se montrer beaucoup plus percutant car son bilan sous le maillot de la Seleção est bien famélique avec notamment 0 but inscrit lors du mondial et ne compte que 11 buts en 23 sélections dont le dernier inscrit face à l’Arabie Saoudite le 12 octobre dernier, il en concurrence avec un autre pensionnaire de Première League, Richarlison, six buts en dix rencontres et a inscrit un doublé en sélection face au Salvador en septembre, Douglas Costa de la Juventus absent des deux dernières rencontres amicales d’octobre pour cause de blessure et de Roberto Firmino de Liverpool, auteur de son huitième but sous la tunique auriverde face aux Etats Unis en septembre, et Neymar qui a retrouvé toutes ses sensations d’avant coupe du monde, avec dix buts en 11 rencontres de Ligue 1, qui a inscrit son 59ème but avec la Seleção lors de la large victoire face au Salvador en septembre et qui se rapproche au classement des meilleurs buteurs de la Seleção de Ronaldo (62), de Pelé et ses 77 réalisations.

Les oppositions

Vendredi sera la 76ème opposition entre les deux formations, la première remontant au 12 juillet 1916 en Copa America le Brésil s’était incliné 2-1, depuis 74 autres rencontres se sont disputées avec des lourdes défaites pour l’une et l’autre, un 6-0 enregistré par le Brésil le 18 septembre 1920 en Copa America la plus lourde face à l’Uruguay, le 14 mai 1944 à Rio , la Seleção avait rendu la pareille en infligeant un 6-1 à la Celeste.

La dernière fois que les deux équipes se sont croisées s’étaient lors d’ une rencontre éliminatoire au mondial 2018 sur la pelouse du mythique El Centenario de Montevideo le 23 mars 2017, où la formation brésilienne s’était imposée sur le score 1-4, Cavani sur pénalty avait réduit l’écart et demeure le dernier buteur face au Brésil, Paulinho ayant inscrit un triplé et Neymar inscrit son 51ème but.

Au bilan général, le Brésil domine les débats avec 35 victoires pour 20 nuls et autant de défaites, les Brésiliens se sont montrés beaucoup plus prolifiques avec 135 inscrits alors que les uruguayens ont trompé à 97 reprises la défense brésilienne. Lors des dix dernières rencontres des deux équipes, l’Uruguay affiche un bilan de 7 victoires pour 3 défaites dont les deux dernières face à la Corée du Sud (2-1) et 4-3 face au Japon, dix-neuf buts inscrits pour dix de concédés, côté Seleção le bilan est beaucoup plus éloquent avec 8 victoires pour 1 nul et 1 défaite en Coupe du monde face à la Belgique (1-2) les brésiliens se sont montrés très prolifiques avec 21 buts alors que la défense n’a cédé qu’à trois reprises dont la dernière fois en Coupe du monde face aux Diables rouges, depuis plus un but de concédé.

Même si la Celeste reste sur deux défaites, il ne faudra pas se présenter en vainqueur mais respecter l’une des meilleures équipes du monde, laquelle s’appuiera sur son duo Suarez-Cavani pour faire plier la défense brésilienne, Neymar orphelin de Philippe Coutinho, devra prendre le jeu à son compte et ne pas se fixer comme objectif de rattraper Ronaldo au classement des buteurs mais de montrer qu’il est un joueur intelligent et au service de l’équipe, on s’attend donc à une belle partie même si celle-ci souffrira des nombreux forfaits mais il y a de qualité dans chaque camp et les spectateurs de l’Emirates devraient se délecter de belles actions et de buts.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top