• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Le Brésil assure sa place en quarts de finale

Neymar auteur d'un but et d'une passe décisive
Mowa press
Une victoire deux buts à zéro de la Seleção permet aux hommes de Tite d'aller en quart de finale au terme d'un match solide des auriverde.

Le Mexique allait-il enfin vaincre sa malédiction en Coupe du Monde ? Constamment éliminé en huitièmes de finale depuis six éditions, les hommes de Juan Carlos Osorio avaient fort à faire face au quintuple champion du monde brésilien. Et le Brésil, pas toujours conquérant durant la phase de poules, se devait de prendre l'outsider mexicain très au sérieux. Car le Mexique a quand même été le grand artisan de l'élimination surprise et historique de l'Allemagne lors du premier tour. Marcelo forfait, c'est donc Filipe Luis qui a pris place sur le flanc gauche. Fagner, de son côté, a encore remplacé Danilo. Hormis ces changements, Tite a remis son onze de base depuis le début de la compétition. En face, gare à l'expérience mexicaine et ses talents offensifs tels Vela ou Chicharito.

Après un premier quart d'heure où l'on a vu un Brésil démarrer timidement face à un Mexique bien discipliné et appliqué, la Seleçao va enchaîner les occasions de but sitôt la 20e minute passée. Neymar, après un petit numéro de soliste, bute sur Ochoa (24e). C'est ensuite Gabriel Jesus (25e), puis Coutinho (26e) qui ne parviennent pas à prendre la défense mexicaine à défaut. Le Brésil est dans un temps fort même si El Tri se montre également très entreprenante, à l'image de Vela qui, excentré à gauche et parfaitement servi par Chicharito, dévisse un tir du gauche (29e). La défense nord-américaine se montre solide et malgré une nouvelle double-occasion de Gabriel Jesus et Coutinho (32e), elle ne faiblit pas. Et ce n'est pas Neymar qui dira le contraire. Pas toujours idéalement servi, le joueur parisien a encore perdu beaucoup de ballons et a été dans l'ensemble bien muselé par la défense mexicaine. Mais cela ne l'empêche pas de se montrer dangereux lorsqu'il touche le ballon. Edson Alvarez a même dû faire une intervention très musclée pour tenter de l'arrêter (38e). Mais dans l'ensemble, la première période a été assez équilibrée. Le Brésil s'est montré certes dominateur mais manque encore cruellement d'efficacité. Un sentiment déjà entraperçu lors des premiers matchs de poule.

Au retour des vestiaires, la Seleçao tente de repartir sur des bases élevées. Coutinho pousse Ochoa à un arrêt ferme après un petit slalom (46e). La récompense viendra quelques minutes plus tard grâce à Neymar. Le parisien accélère côté gauche, s'avance en piquant dans l'axe et talonne pour Willian qui perfore dans la surface et parvient à trouver Neymar au second poteau. Suite à un centre à ras-de-terre, Neymar pousse le ballon au fond (50e, 1-0). Neymar, pas en réussite en première mi-temps et coupable d'un certain nombre de ballons perdus, réussit à libérer tout un pays. Après une légère réaction mexicaine, le Brésil continue d'attaquer et une fois de plus, va enchaîner les opportunités. Tour-à-tour, Neymar (55e), Paulinho (58e), Willian (63e) ou encore Gabriel Jesus (67e) ratent soit le cadre, ou trouvent la main ferme de Ochoa, auteur de plusieurs très bons arrêts sur sa ligne. Le Mexique aura également quelques occasions, avec Vela qui a manqué la lucarne à l'heure de jeu.

70 minutes passées, la rencontre commence un peu à se hacher comme en témoigne une altercation entre Neymar et Layun. Les Brésiliens subissent de plus en plus de fautes mais ne faiblissent pas. Willian, très bon depuis le début, bute encore sur Ochoa après une belle frappe qui filait en lucarne (74e). Il faudra attendre la toute fin de match pour assister au but du KO. Grâce à qui ? Neymar, côté gauche et bien servi par Fernandinho, s'infiltre dans la surface et pousse Ochoa à l'arrêt. Le ballon continue sa course au second poteau sur Firmino qui finit par conclure dans le but vide (88e, 2-0). Le Mexique repart aussitôt à l'abordage mais les dés étaient déjà pipés : le Brésil s'assure un 7e quart de finale consécutif tandis que le Mexique, une fois n'est pas coutume, sort pour la 7e fois d'affilée à cette stade-là. Tout ne fut pas parfait et les Brésiliens sont encore assez inefficaces face au but mais l'essentiel est ailleurs : les hommes de Tite avancent dans cette Coupe du Monde. Reste désormais à connaître l'identité de son adversaire entre la Belgique et le Japon.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top