• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Autriche-Brésil : derniers réglages

Coutinho et Willian devraient débuter
Mowa press
Après son succès 2 à 0 en amical face à la Croatie, avec le retour de Neymar au sein de l’effectif Auriverde et qui a ouvert le score, la Seleção est arrivée en Autriche où dimanche elle va affronter au Ernst Happel Stadion de Vienne, l’Autriche pour son dernier match de préparation au mondial.

L’occasion pour Tite et son staff de voir ou revoir certains joueurs et peaufiner sur le plan tactique ce qui a été travaillé, répété durant les deux semaines de stages qui avaient débutées en mai à Londres, réfléchir sur qui titulariser en charnière centrale au côté de Miranda (Inter de Milan), Thiago Silva ou Marquinhos (Paris SG), même si la tendance qui se dégage offrirait une préférence à Thiago Silva, autre petit point d’interrogation, le poste de latéral droit, tenu par Danilo (Manchester City)face à la Croatie et qui avait semble -t-il donné satisfaction à Tite, mais Marquinhos pourraient sans doute occuper ce couloir laissé vacant par le titulaire du poste, Daniel Alves (Paris SG), absent de ce mondial suite à sa blessure contractée au genou lors de la finale de la Coupe de France face aux Herbiers.

Le milieu lui aussi peut évoluer, même si la triplette, Casemiro (Real de Madrid), Fernandinho (Manchester City) et Paulinho (FC Barcelone) avait lui aussi donné quelques satisfactions à Tite, mais Douglas Costa qui a repris l’entrainement pourrait venir se mêler à la lutte pour une place et venir apporter sa vitesse sur le front de l’attaque, Renato Augusto lui est toujours aux soins et ne devrait toujours faire son apparition pour ce match. En attaque, Neymar devrait être néanmoins titularisé, et formé avec Willian(Chelsea) et Gabriel Jesus (Manchester City) le trio d’attaquants.

Neymar ménagé

Neymar qui a effectué son retour sous le maillot Auriverde face à la Croatie, un retour gagnant puisqu’il a ouvert le score d’un golaço et joué 45 minutes, semble encore malgré tout un peu court pour pouvoir tenir les 90 minutes, il devrait donc sortir en seconde période. Un retour qui l’a rassuré, ainsi que Tite et tout le peuple brésilien sur sa forme et son envie d’effectuer une grande Coupe du monde avec l’espoir de remporter le titre, ce qui viendrait grossir la galerie de ses titres, le dernier en date le premier titre olympique remporté par le Brésil face à l’Allemagne, une finale qui ne saurait pas pour déplaire à la planète football, mais bon il y a des étapes à franchir pour les deux équipes qui pourraient bien s’affronter en huitième, à condition que la Seleção termine première de son groupe et l’Allemagne second du sien, mais bon là tous les pronostics vont bon train.

L’Autriche absente du grand rendez-vous

L’Autriche n’a pas réussi à valider son billet pour ce mondial, ayant terminé à la quatrième du groupe dominée par la Serbie, qui sera le troisième adversaire de la Seleção dans la phase d’élimination. La formation de l’allemand, Franco Foda qui reste sur un bilan positif sur ses dix dernières sorties de, 7 victoires dont la dernière à Klagenfurt face à l’Allemagne 2-1, pour un nul et deux défaites, un adversaire à ne pas négliger et qui nourrira l’espoir de battre le second grand favori du mondial. Le mondial à laquelle elle a participé à six reprises, dernière apparition lors de l’édition de 1998 en France, éliminée dès la phase de groupe.

Pour cela Franco Foda, peut compter sur un effectif de bonne qualité où on retrouve, des défenseurs David Alaba du Bayern de Münich et Sébastian Prödl de Watford et de l’attaquant Marko Arnautovic de West Ham avec qui il a inscrit 11 buts cette saison et qui compte 70 sélections étoffées par 19 buts, il est tout de même bien loin du meilleur buteur de la Das Team, Anton Polster et ses 44 réalisations entre 1982 et 2000. Mais il reste l’atout numéro un de l’équipe et sera le danger numéro un de la défense Auriverde.

Les oppositions

Les oppositions entre les deux formations sont au nombre 9, la première date du 15 Avril 1956 au Präter en amical où la Seleção avait triomphée sur le score 2-3, Rudolf Sabetzer avait inscrit un doublé aux 16’ et 77, Gino su São Paulo FC avait réduit le score à la 72’, puis tout s’est enchainé très vite, Zozimo à la 77’ et Didi à la 87’ ont ajoutés deux autres buts. La dernière rencontre du 18 Novembre 2014 en amical sur la pelouse du Ernst Happel Stadion de Vienne, avait tourné à l’avantage de la Seleção alors dirigée par Dunga, vainqueur 2-1 avec des buts d’Aleksandar Dragovic pour la formation de Marcel Koller auquel avaient répondus, David Luiz et Roberto Firmino qui reste le dernier buteur brésilien face à l’Autriche. Entre il y eut sept autres oppositions qui se sont soldées par 4 succès pour 3 nuls, dont un 0-0 le 1 Mai 1974 à São Paulo. Deux rencontres en phase finale d’un mondial le premier en 1958 victoire 3-0 et la dernière en 1978 victoire 1-0 de la Seleção, qui aura inscrit en tout et pour tout, 14 buts, Altafini avec son doublé réalisé lors du mondial de 1958 est le buteur brésilien le plus prolifique.

Le bilan général est de 6 victoires brésiliennes pour 3 nuls, l’Autriche qui ne compte donc aucun succès et tentera de l’emporter pour la première fois et ainsi accroché en huit jours de temps deux candidats à la victoire finale, mais Tite et la Seleção voudront terminer par un nouveau succès ce qui est toujours bon pour le moral avant de débuter son mondial le 17 face à la Suisse et conserver son invincibilité face à son adversaire du jour.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top