• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Présentation du Brasileirão 2018

Le Corinthians défendra son titre 2017
Mowa press
Le Brasileirão 2018 débute aujourd'hui et se terminera au mois de décembre avec une formation du Corinthians qui rêve de conserver son titre.

Le Brasileirão 2018 débute aujourd’hui et se cherchera un successeur au champion en titre, le Corinthians qui avait dominé l’édition précédente grâce à sa régularité et à l’efficacité de son buteur Jô. Pour cette édition 2018, plusieurs formations voudront s’adjuger ce titre de champion avec des cadors comme Palmeiras, Grêmio ou encore Flamengo mais la lutte sera aussi forte en bas de tableau pour la relégation. Sambafoot vous livre les points clés des 20 équipes en lice pour ce Brasileirão 2018.

Le Corinthians tentera de conserver son bien et remporter un troisième sacre en quatre ans même si le départ, toujours pas compensé de son meilleur buteur, Jô pourrait l’affaiblir en ce début de championnat. Néanmoins, la victoire dans le championnat pauliste sur Palmeiras a prouvé une fois de plus, la qualité de cette formation dirigée par Fabio Carille et qui pourra s’appuyer sur une ossature déjà présente la saison passée. Un collectif rodé et toujours aussi efficace même si le Timão devra enfin se trouver un buteur digne de ce nom pour espérer garder ce titre.

L’équipe-type 2018 : Cássio; Fagner, Henrique, Balbuena, Sidcley; Gabriel, Maycon, Rodriguinho, Jadson; Mateus Vital, Romero.

Palmeiras
, finaliste malheureux du Paulistão, s’est particulièrement bien renforcé durant l’intersaison avec les signatures entre autres de Marcos Rocha et de Lucas Lima et en conservant certains cadres comme Willian, Felipe Melo et Dudu. Le départ de Yerry Mina en défense centrale pourrait néanmoins affaiblir le Verdão malgré la bonne tenue jusqu’à maintenant du duo Antonio Carlos, Thiago Martins. Avec un excellent début en Copa Libertadores avec deux victoires et un nul en trois rencontres, le club pauliste fait figure de grand favori au titre cette saison grâce à une armada offensive impressionnante.

L’équipe-type 2018 :  Jailson; Marcos Rocha, Antônio Carlos, Thiago Martins, Victor Luís; Felipe Melo, Bruno Henrique, Lucas Lima; Willian, Dudu, Borja. 

Grêmio
a connu une année 2017 de rêve avec un titre de champion en Copa Libertadores, au terme d’une campagne parfaite et le Tricolor, toujours avec sa star Luan, qui est resté au club en ce début d’année, ambitionne d’aller chercher le titre sur le sol brésilien. Renato Gaucho toujours à la tête du Tricolor a su enregistrer des renforts dans le secteur offensif suite aux départs de Fernandinho et Lucas Barrios mais a aussi pu donner plus de temps de jeu à des jeunes bourrés de qualités comme Everton. Mais l’une des grandes réussites du champion Gaucho 2018 aura été de conserver son milieu de terrain, Arthur, acheté par le FC Barcelone mais qui ne devrait rejoindre l’Espagne qu’en janvier 2019.

L’équipe-type 2018 : Marcelo Grohe; Léo Moura, Pedro Geromel, Kannemann, Cortez; Maicon, Arthur, Ramiro, Luan; Everton, Jael.

Flamengo
a longtemps cru la saison dernière terminer son année avec un titre mais la finale de la Copa Sudamericana n’aura pas tourné à son avantage et les rubro negro ont fini avec de grosses déceptions. Malgré un effectif complet, le club carioca a connu une première désillusion lors du Carioca 2018 et devra donc réagir lors du Brasileirão même si pour l’instant, le club est toujours sans entraîneur après le changement de l’ensemble du secteur sportif il y a trois semaines. Mais avec des joueurs du calibre de Diego, Henrique Dourado ou encore Réver, cette formation devrait se battre pour le titre cette saison.

L’équipe-type 2018 :  Diego Alves; Pará, Juan, Réver, Renê; Cuéllar, Willian Arão, Lucas Paquetá, Diego, Everton; Henrique Dourado.

Santos
a connu plusieurs changements à l’intersaison avec un changement d’entraîneur et les départs de Lucas Lima et Ricardo Oliveira, ce qui rend la tâche du nouveau coach, Jair Ventura ardue, néanmoins l’ancien technicien de Botafogo est parvenu à bâtir un collectif solide même si son équipe a été éliminée en demi-finale du Paulistão. Avec le renfort de Gabigol et toujours dans l’attente d’un deuxième homme fort dans le secteur offensif, le Peixe semble un peu en retrait par rapport à la saison passée même si son début de Copa Libertadores laisse entrevoir de belles choses notamment grâce à ses deux grands espoirs Arthur Gomes et Rodrygo.

L’équipe-type 2018 : Vanderlei; Daniel Guedes, David Braz, Lucas Veríssimo, Dodô; Alison, Léo Cittadini, Arthur Gomes; Eduardo Sasha, Gabriel, Rodrygo.

Après une année 2017 catastrophique où le club a dû se battre pour son maintien jusqu’à la fin du Brasileirão, São Paulo a voulu tourner la page en ce début de saison avec un renouvellement de son effectif et un changement d’entraîneur récent, Diego Aguirre ayant remplacé Dorival Junior. Le secteur offensif a vu Nenê, Santiago Trellez, Gonzalo Carneiro et Diego Souza arriver pour apporter plus de poids à cette attaque qui était en difficulté la saison dernière. Malgré des résultats irréguliers depuis le mois de janvier, le Tricolor commence peu à peu à trouver ses marques et pourrait jouer un rôle dans la course au titre en fin de saison.

L’équipe-type 2018 : Sidão; Eder Militão, Rodrigo Caio, Arboleda, Reinaldo; Petros, Jucilei, Liziero, Valdívia; Nenê, Tréllez.

Le champion du Mineiro 2018, Cruzeiro, a trouvé les arguments pour conserver son entraîneur Mano Menezes durant l’intersaison et poursuivre le travail de qualité effectué par le coach la saison dernière. Avec le recrutement de Fred à la pointe de son attaque, le Raposa pensait pouvoir jouer les premiers rôles mais la grave blessure de l’ancien joueur de Lyon a jeté un voile sur les ambitions du club. Les coéquipiers de Thiago Neves ont tout de fois prouvé dans le championnat mineiro qu’ils pouvaient répondre présents dans les grands rendez-vous et voudront bien avoir un rôle à jouer dans ce Brasileirão.

L’équipe-type 2018 : Fábio; Ezequiel, Dedé, Leo, Egídio; Henrique, Ariel Cabral; Robinho, Thiago Neves, Arrascaeta; Sassá.

L’Atlético-MG n’est pas parvenu à dissiper tous les doutes qui entourent cette formation depuis plusieurs mois même si les départs de Robinho et Fred ont été compensés par l’arrivée de l’expérimenté Ricardo Oliveira. Les milieux Otero et Cazares ont pris plus d’importances dans cette formation du Galo mais les derniers résultats face à Cruzeiro et en Copa Sudamericana ont prouvé que cette équipe est encore fragile et qu’il ne faudra surement pas en attendre monts et merveilles durant cette saison d’autant plus que la question d’un entraîneur avec plus d’expériences peut actuellement se poser même si Thiago Larghi assure l’essentiel jusqu’à aujourd’hui.

L’équipe-type 2018 : Victor; Patric, Leonardo Silva, Gabriel, Fábio Santos; Adílson, Elias, Cazares; Luan, Ricardo Oliveira, Otero.

Un an après son retour en série A, Vasco devra confirmer sa très bonne saison dernière avec un effectif toujours composé de jeunes joueurs talentueux comme Paulinho, véritable perle carioca. Néanmoins la blessure pour plusieurs semaines de son jeune milieu de terrain forcera Zé Ricardo à trouver d’autres solutions dans son effectif et continuer à créer la surprise en s’appuyant sur un collectif rôdé et l’expérience de Wagner ou encore Riascos en attaque.

L’équipe-type 2018 : Martín Silva; Rafael Galhardo, Paulão, Erazo, Fabrício (ou Henrique); Desábato, Wellington (ou Evander), Yago Pikachu, Wagner, Paulinho; Riascos.

Botafogo
a créé la surprise il y a une semaine en remportant le championnat Carioca alors que son équipe n’était pas programmée à aller aussi loin dans cette compétition. Mais l’arrivée sur le banc du Fogão du jeune technicien, Alberto Valentim a su redonner une nouvelle dynamique à l’ensemble du groupe avec l’adaptation digérée du chilien Leonardo Valencia au milieu de terrain et l’efficacité de Brenner à la pointe de l’attaque. Botafogo ne visera surement pas le titre mais jouera le coup à fond pour tenter d’obtenir une qualification lors de la prochaine Copa Libertadores.

L’équipe-type 2018 : Gatito Fernández; Marcinho, Joel Carli, Igor Rabello, Moisés;  Marcelo, Rodrigo Lindoso; Rodrigo Pimpão (ou Renatinho), Leo Valencia, Luiz Fernando; Brenner.

Fluminense
fait figure d’énigme en ce début de saison, la faute à un exode massif de ses meilleurs joueurs et des grandes difficultés financières rencontrées par le Tricolor. La formation dirigée par Abel Braga a dû reconstruire avec de nombreux jeunes durant le championnat Carioca s’appuyant néanmoins toujours sur des cadres comme Gum ou Sornoza chargés d’élever le niveau. Pourtant, le Tricolor essaye de faire bonne figure depuis le début de l’année 2018 mais sera surement trop limité pour espérer jouer les places qualificatives pour la Copa Libertadores.

L’équipe-type 2018 : Júlio César; Renato Chaves, Gum, Ibañez; Gilberto, Richard, Jádson, Sornoza, Ayrton Lucas; Marcos Júnior, Pedro.

Après une année en série B, l’Internacional a retrouvé sa place parmi l’élite et voudra suivre l’exemple de Vasco qui pour son retour avait été chercher une qualification en Copa Libertadores. Le Colorado devra tout de fois prendre les choses dans l’ordre et se trouver un équilibre et surtout une efficacité offensive avec des armes comme Leandro Damião ou Nico Lopez. Le prêt de Lucca devrait aussi lui apporter un peu plus de choix en attaque et permettre à l’entraîneur Odair Hellmann de constituer un collectif solide, articulé autour de son argentin D’Alessandro.

L’équipe-type 2018 : Marcelo Lomba; Cláudio Winck (ou Fabiano), Rodrigo Moledo, Víctor Cuesta, Iago; Rodrigo Dourado, Gabriel Dias, Edenilson, D'Alessandro, Camilo (ou Patrick); Nico López (ou Roger).

L’Atlético-PR présente en Copa Libertadores la saison dernière est rentrer dans le rang en cette année 2018 et bien que champion régional devra jouer la première partie du classement. Avec le faux départ de Lucho Gonzalez finalement conserver, le Furacão a connu de très bons débuts en Copa Sudamericana et semble, sous la houlette de Fernando Diniz, voulir poursuivre sur sa lancée avec un effectif qui a peu changer par rapport à la saison dernières et qui possède quelques garanties.

L’équipe-type 2018 : Santos; Pavez, Paulo André, Thiago Heleno; Jonathan, Lucho González, Raphael Veiga (ou Camacho), Thiago Carleto; Guilherme, Pablo, Nikão.

Champion de série B en 2017, l’América-MG retrouve l’élite cette saison et espère y rester à la fin de l’année même si la mission qui attend Enderson Moreria et ses hommes sera compliquée. Après avoir terminé bon dernier en 2016, le club mineiro veut connaitre un destin différent cette saison avec des recrues expérimentés et habitués à jouer la série A comme le défenseur central Matheus Ferraz, le latéral Carlinhos et le milieu Wesley avec le buteur Rafael Moura. Le jeune attaquant Judivan, prêté par Cruzeiro aura aussi sa carte à jouer dans cette équipe.

L’équipe-type 2018 : João Ricardo; Norberto, Messias, Rafael Lima, Giovanni; Zé Ricardo, David, Serginho; Aylon, Rafael Moura, Luan.

Dix ans après son dernier passage en série A, l’équipe de Parana a pu fêter comme il se doit son accession en fin de saison dernière et jouera sans complexe ce Brasileirão avec à sa tête le champion Olympique, Rogerio Micale qui est arrivé il y a quelques semaines. Le recrutement effectué pour aborder ce championnat est intéressant avec les arrivées du défenseur central Cléber, prêté par Santos, le jeune mais prometteur milieu offensif Caio Henrique, qui arrive en provenance de l’Atlético de Madrid et le prêt de l’attaquant de l’Atlético-MG, Carlos, et qui pourront compter sur le soutien des supporters de Parana, toujours présents et fidèles.

L’équipe-type 2018 : Richard; Alemão, Cléber Reis, Rayan, Mansur; Leandro Vilela, Jhonny Lucas, Caio Henrique, Carlos Eduardo; Silvinho, Carlos.

Chapecoense
est devenu un club à part au Brésil après la tragédie qui a touché le club en novembre 2016 mais malgré toutes les difficultés rencontrées, la formation de Santa Catarina a su conserver sa place dans l’élite en 2017 pourtant durant plusieurs mois sa situation laissait craindre le pire. Mais à force de courage et de travail, le coach Gilson Kleina a su retrouver un niveau suffisant pour obtenir le maintien et préparer cette nouvelle année. Avec beaucoup de joueurs prêtés, l’effectif de Chapecoense pourrait connaître de nombreux changements dans les prochaines semaines mais s’appuiera sur son état d’esprit pour garder sa place en série A.

L’équipe-type 2018 : Jandrei; Eduardo, Douglas, Rafael Thyere, Bruno Pacheco; Amaral, Márcio Araújo, Luiz Antônio, Canteros; Guilherme, Wellington Paulista.

Une des belles surprises de la saison dernière, Bahia devra cette année confirmer avec un nouveau titre de champion Baiano dans son escarcelle. En conservant Zé Rafael et Edigar Junio dans son équipe, Guto Ferreira a su garder ses deux cadres malgré le départ de son portier Jean à São Paulo et de son milieu Renê Junior au Corinthians. Avec une présence en Copa Sudamericana, Bahia pourrait avoir à jouer trois compétitions dans les prochains mois mais son effectif pourrait consister sa limite.

L’équipe-type 2018 : Douglas Friedrich; Nino Paraíba, Tiago, Lucas Fonseca, Léo; Tiago Gregore, Elton, Vinícius, Marco Antônio, Zé Rafael; Edigar Junio.

Après avoir obtenu son maintien lors de la dernière journée du Brasileirão 2017, Vitoria espère vivre une saison différente avec un autre objectif que sa survie mais le coach, Vagner Mancini est bien conscient que ce sera compliqué pour les siens. Avec un Neilton enfin régulier et efficace, bien épaulé par le vétéran André Lima, Vitoria aura des armes offensives mais devra aussi se trouver une défense solide dans ce Brasileirão.

L’équipe-type 2018 : Fernando Miguel; Rodrigo Andrade, Kanu, Ramon, Juninho; Uillian Correia, José Welison (ou Felippe Soutto), Yago, Baumjohann, Rhayner; Neilton.

Sport
a connu un début d’année des plus compliqués avec des éliminations précoces en Coupe du Brésil et dans le championnat Pernambucano, la pression est vite montée dans les rangs du club de Recife. L’entraîneur Nelsinho Baptista est toujours aux commandes du club mais plusieurs joueurs titulaires ces dernières semaines arriveront en fin de contrat en juillet et pourraient bien affaiblir le collectif de Recife qui comptera néanmoins sur Andrygo et Marlone dans le secteur offensif pour obtenir des points rapidement.

L’équipe-type 2018 : Agenor; Cláudio Winck, Ernando, Léo Ortiz, Sander; Anselmo, Ferreira, Gabriel; Andrigo, Marlone, Hygor.

Céara
se présentera dans ce Brasileirão avec un entraîneur qui découvrira ce championnat, Marcelo Chamusca mais qui a su effectuer un excellent travail depuis l’année dernière et qui n’a enregistré que quatre défaites en 28 matchs joués cette année. La grande révélation de l’effectif, Arthur, âgé de 19 ans et auteur de 16 buts en 2018 sera particulièrement suivi et constituera l’attaque de Céara avec Wesley et Felipe Azevedo.

L’équipe-type 2018 : Éverson; Pio, Valdo, Luís Otávio, Romário; Raul, Juninho, Ricardinho; Wesley, Arthur, Felipe Azevedo.

 
Article précédent

Neymar récupère bien selon le PSG

Article suivant

Diego Forlan tient en haute estime Tite

 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top