• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Colombie-Brésil: une Seleção qui doit confirmer

Mowa press
Le Brésil se rendra en Colombie pour un match compliqué à jouer mais qui devrait permettre à la Seleção de poursuivre sa bonne série.

Après avoir battu 2-0 à Porto Alegre, l’Equateur, sans pour autant avoir enflammé l’Arena do Grêmio, la Seleção qui aura mis une mi-temps avant de prendre le meilleur, car face à elle la Tricolore a été loin de démériter, si Alisson, et la défense n’ont pas eu grand-chose à faire pour endiguer les assauts adverses, le milieu de terrain emmené par un grand Paulinho auteur du premier but, s’est bien comporté, en attaque Gabriel Jesus passeur décisif sur le second but inscrit par Philippe Coutinho et Willian ont été très bons en tout cas bien meilleur que Neymar, auteur d’une prestation très moyenne, il devra se retrouver pour cette confrontation face à la Colombie.

La Colombie accrochée

Cette phase éliminatoire n’a sans doute pas livrée ses dernières surprises avec une Argentine qui n’y arrive pas, en ayant ramené un point de son déplacement en Uruguay, sans avoir convaincu, loin de là bien au contraire, la Colombie de Radamel Falcao n’a pas fait mieux en étant elle aussi accrochée au Venezuela, dernière de ce classement et surtout dominée, que ce fût dans la possession de balle et le nombre de tirs, trois en quatre-vingt-dix minutes et cinq tirs cadrés, c’est vraiment peu pour une formation qui pointe à la deuxième place du classement et restait lors de ses six dernières sorties, sur un succès en amical 4-0 face au Cameroun, un nul deux buts partout contre la Roja espagnole, deux succès face à l’Equateur et la Bolivie, et deux revers face au Brésil en amical et l’Argentine. Un bilan peu flatteur en compétition officielle après quatre rencontres, de deux victoires, pour une défaite et un nul, et au nombre de buts, là aussi pas de quoi pavoiser avec seulement 3 buts.

Pour cette rencontre importante pour les hommes de José Pekerman, il n’est pas encore acté de voir James Rodrigues débuter la rencontre car il était absent face au Venezuela, blessé lors de l’Audi Cup face à Liverpool il y a un mois, ce forfait serait un handicap certain pour les Caféteros, face à la Seleção, qui elle aussi ne pourra compter sur deux pièces maitresses que sont Marcelo suspendu pour ce match et João Miranda blessé à la tête face à l’Equateur. Les deux sélectionneurs devront mettre en place des remplaçants capables de faire oublier ses absences.

Le Brésil dernier vainqueur

La Seleção reste sur un court succès 1 à 0 lors de la rencontre disputée en hommage au drame qui a touché la formation brésilienne de Chapecoense en janvier dernier. En compétition officielle, la Seleção est également sortie vainqueur, sur le score de 2 à 1, le 7 septembre dernier sur la pelouse de l’Arena do Amazônia de Manaus, João Miranda de la tête avait ouvert dès la 2’ minute le score, puis Marquinhos à la 36’ a marqué contre son camp, il aura fallu attendre l’abord du dernier quart d’heure pour que Neymar ne délivre le Brésil pour son 48ème but en 72 sélections et offre trois points important pour la suite.

La Seleção de Tite va tenter de remporter un douzième succès dans cette compétition et affirmer ainsi son statut de grand favori pour le prochain mondial, une chose tout à fait dans ses cordes, car si l’on se penche sur le bilan, le Brésil reste sur un succès 1 à 0 le 25 janvier 2017, les Caféteros ne se sont plus imposés depuis  le 17 juin 2015 en Copa America, 1 à 0 un but signé Jeison Murillo.

Une Seleção qui elle reste sur un succès le 7 septembre 2003, à Barranquilla lors de la phase éliminatoire au mondial allemand de 2006, succès 2-1, Ronaldo et Kaka avait inscrits les buts brésiliens et Juan Pablo Angle le but colombien. Au regard des dix dernières oppositions toutes compétitions confondues, le Brésil domine avec cinq victoires pour quatre nuls et une défaite, dix buts inscrits contre six de concédés, une domination pas si écrasante que cela, alors le Brésil est prévenu, même avec le billet pour la Russie en poche, il ne faudra pas sous-estimer cette formation colombienne, qui elle est à la lutte avec les autres équipes pour une place directement qualificative, des colombiens qui voudront être après le Chili, la seconde formation à avoir battu en match officiel la Seleção, des Brésiliens prévenus lesquels devront aborder cette joute avec la plus grande concentration et respect, tout en se montrant plus adroit dans les vingt-cinq derniers mètres pour venir prendre en défaut les Caféteros dont certains sont passés ou encore présent en France, avec David Ospina passé par l’OGC Nice de 2008 à 2014, Carlos Sanchez à Valenciennes de 2007 à 2013, Falcao, ce surnom que son père lui a donné car il était un fervent admirateur de l’international brésilien, Roberto Falcão passé notamment par l’AS Roma, à Monaco de 2013 à 2015 et revenu en Principauté depuis la saison 2016/2017,Aguilar au TFC de 2013 à 2016 et James Rodriguez à Monaco 2013/2014.

De toute façon cela devrait être une rencontre très intéressante à suivre avec deux équipes qui se respectent et ne ferment pas le jeu, et ce sera aux hommes de José Pekerman, de prendre le jeu à leur compte, alors que les hommes de Tite pourront jouer le contre à merveille, si Neymar est dans un bon jour, alors on ne peut que se régaler d’avance de cette affiche.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top