• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Brésil-Australie: la Seleção doit se reprendre

Philippe Coutinho sera le meneur de la Seleção face à l'Australie
Mowa press
Après une défaite un but à zéro face à l'Argentine, le Brésil va tenter de retrouver le chemin du succès dès demain face à l'Australie.

Après sa courte défaite lors du super clasico 1 -0 face à l’Argentine, une rencontre où les joueurs de Tite auront dominé mais manqué d’adresse face au but, avec la double tentative repoussée dans la même minute par le poteau de Romero, sur des tirs de Gabriel Jesus et Willian, face à une Argentine, qui encore une fois aura montré ses grandes limites, malgré la présence de son quatuor offensif composé de Di Maria, Dybala, Higuain et Messi, un quatuor des plus inoffensifs et surtout sans aucune imagination, ce qui est vraiment inquiétant pour Jorge Sampaoli, qui ne pourra certainement tirer de grandes conclusions sur ce match.

En revanche Tite, lui aura certainement insisté, pour que son groupe reste soudé et offre face à l’Australie, une bien meilleure prestation, malgré les absences volontaires de Casemiro, Daniel Alves, Marcelo, Marquinhos et Neymar, puis de Gabriel Jesus blessé et qui a dû renoncer à disputer cette rencontre amicale. Il sera sans doute remplacé à la pointe de l’attaque par Diego Souza, qui va disputer sa sixième rencontre internationale et espère bien enfin ouvrir son compteur but, il est bien meilleur dans cet exercice sous le maillot du Sport Recife sous lequel il a inscrit 27 buts en 87 rencontres.

L’Australie un adversaire à respecter

Même si sur le papier la Seleção a largement les faveurs des pronostics des bookmakers, sur le terrain il se pourrait bien que les Socceroos, pose problème aux joueurs de Tite, car c’est une équipe très athlétique et pas maladroite dans le jeu, qui va donc recevoir au Melbourne Cricket Ground, les Auriverde. Une formation australienne qui demeure l’une des références que ce soit dans la zone Océanie où elle a remportée, quatre titres de champion (1980, 1996, 2000 et 2004) où dans la zone asiatique qu’elle a rejoint en 2011, et sacrée championne continentale en 2015.

L’Australie qui détient le record du monde bien difficile à battre, puisque les Socceroos ont infligé le 11 avril 2006 une défaite par 31 à 0 aux Samoa Américaines. La formation dirigée aujourd’hui par Ange Postecoglu, qui pointe à la troisième place de son groupe éliminatoire pour la qualification au prochain mondial, derrière le Japon et l’Arabie Saoudite qu’elle vient de battre 3-2, il faudra batailler pour arracher la première place. Sur ses dix dernières sorties, elle ne compte que cinq succès pour quatre nuls et une défaite. Lors de sa dernière sortie, les joueurs d’Ange Postecoglu, se sont imposés sur le score de 3-2 en match éliminatoire au mondial 2018, face à l’Arabie Saoudite.

Tim Cahill est le joueur emblématique des Socceroos, aujourd’hui i à 37 ans, il porte les couleurs du Melbourne Hearth, et a disputé 22 matches et inscrit 11 buts, sous le maillot australien il est le joueur le plus capé en activité avec 96 sélections et inscrit 48 buts, loin de Mark Schwarzer et ses 109 capes.

Avantage Seleção

Ce nouveau rendez-vous, sera le huitième depuis 1988, avec un bilan des plus élogieux pour le Brésil, qui mène par cinq victoires, pour un nul et une défaite. L’unique défaite s’est produite lors de la Coupe des Confédérations de 2001 avec l’unique but inscrit à la 84’ par Shaun Murphy.

La première rencontre entre les deux formations s’était jouée le 7 juillet 1988 lors du Tournoi du Bicentenaire de l’Indépendance australienne à Melbourne et ce jour là, les joueurs de Carlos Alberto Silva, s’étaient imposés sur le score de 1 à 0, et le buteur n’était autre que l’incomparable, Romario. Depuis, la Seleção a enchainé toujours lors de ce tournoi, un second succès 2-0, ave Romario et Muller comme buteurs. Puis en 1997 lors de la Coupe des Confédérations disputée en Arabie Saoudite, le Brésil aura rencontré par deux fois les Socceroos, tout d’abord lors du premier tour et un piteux 0-0, puis les deux équipes se sont retrouvées en finale, et là pas de problème les Brésiliens ont largement battus leur adversaire sur le score de 6 à 0 avec un triplé pour Romario et un de Ronaldo.

Retrouvailles en Coupe du monde

C’est en Allemagne que les deux formations se sont affrontées de nouveau et pour la première fois en phase finale d’une Coupe du monde, le Brésil de Carlos Alberto Parreira, a remporté  2 à 0, ce match avec des buts signés, Adriano et Fred.

L’Australie sombre à Brasilia

Pour leur dernière rencontre, c’est le stade Mané Garrincha de Brasilia, qui a donc abrité ce match, à l’issue duquel, le score fût sans appel en faveur des hommes de Scolari, vainqueurs 6 à 0, Jô, Neymar, Ramires, Alexandre Pato et Luiz Gustavo, ont été les buteurs de cette ultime rencontre.

Mardi, il ne faudra pas s’attendre à un tel score, le Brésil diminué aura à cœur d’effacer sa défaite face à son ennemi intime argentin et ainsi revenir avec un sourire et de la confiance, Tite lui tirera les conséquences de cette mini-tournée, et aura ainsi pu passer en revue, beaucoup de joueurs, susceptibles de venir renforcer son groupe pour les rencontres à venir et dans l’optique également de prendre un sésame pour disputer le prochain mondial, côté australien, continuer sur sa dynamique après sa dernière victoire face aux Saoudiens, de plaire au nombreux public qui viendra garnir le Melbourne Cricket Groud, et de tenter de battre pour la seconde fois la Seleção.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top