• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Sul-Américano 2017 : Vers une nouvelle couronne ?

Le Brésil de Rogerio Micale débutera le 18 janvier
Reuters
Première grande compétition internationale pour le football brésilien qui reprend sa marche en avant avec a victoire aux J.O et un second semestre parfait de la Seleção durant les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018.

Après une lourde déconvenue lors de son second mondial organisé sur ses terres après 1950 et le traumatisme qui avait alors à l’époque ébranlé le Brésil, ce fût la gifle infligée tout d’abord par l’Allemagne et ce triste 7-1 à la suite duquel les Pays Bas avaient enterré cette formation brésilienne sur un score de 3 à 0. Une Copa América, celle du centenaire disputée en terre américaine et une piteuse élimination dès le premier tour !!!

Puis après un grand chambardement à la tête de la Seleção et l’éviction de Dunga, la Seleção version Tite, a remis pour l’instant de l’ordre dans la maison auriverde avec tout d’abord la première place du classement pour la course à la qualification pour le prochain mondial qui se déroulera en Russie en 2018, alors qu’elle occupait une triste sixième place, et surtout le Brésil ne perd plus et a enchainé une série de six matches sans défaites, ce qui peut laisser présager une qualification dès le mois de mars où elle affrontera coup sur coup l’Uruguay et recevra le Paraguay.

Il y eut également enfin ce titre olympique décroché par la bande à Rogério Micale face à l’Allemagne à l’issue de la terrible séance des tirs au but, où les Brésiliens se seront finalement montrés plus adroits, avec le sacre de Neymar auteur du but qui avait lancé la rencontre, lui sur qui reposait les espoirs brésiliens et qui n’a pas craqué malgré deux premières sorties complètement ratées collectivement.

 

Rogério Micale, que l’on retrouve à la tête de cette sélection U20 va tenter de venir remporter en Équateur à partir du 18 janvier, le 12ème titre de champion d’Amérique du Sud, après les titres remportés en 1974, 1983, 1985, 1988, 1991, 1992, 1995, 2001, 2007, 2009 et 2011, qui fait du Brésil la plus titrée dans cette catégorie d’âge. Cette compétition va également octroyer aux quatre équipes qui termineront ce mini-championnat, un billet pour la Coupe du monde de la catégorie qui aura lieu en Corée du Sud cette année.

Un groupe compliqué

La Seleção sera dans le groupe A, où elle va affronter en match d’ouverture le pays hôte puis le Chili le 20, le Paraguay le 22 et la Colombie le 24.

L’Equateur de Sixto Vizuete, qui aura donc l’avantage ou le désavantage d’évoluer à domicile, et surtout de faire mieux que lors de la précédente édition où elle fût éliminée dès le premier tour. Une formation qui depuis la première édition de cette compétition n’a jamais brillée. Mais attention tout de même à un sursaut d’orgueil. Avec des jeunes qui pour certains évoluent en Europe, Oscar Segura à Avignon (France) et Gabriel Corozo à Grenade en Espagne.

Le Chili d’Hector Robles, lui est beaucoup plus redoutable, mais ne compte que deux places d’honneurs, une seconde en 1975 face à l’Uruguay, puis une troisième place en 1995 derrière le Brésil et l’Argentine. Cristian Cuevas à St Trond (Belgique) et Ignacio Jeraldino de Parme (Italie) seront deux joueurs essentiels.

La Colombie de Carlos Restrepo qui dirige cette formation depuis 2012, est certainement l’équipe la plus dangereuse de ce premier tour, des Colombiens, triples vainqueurs en 1987, 2005, 2013, puis ayant décroché des places d’honneurs deux places de vice-champions en (1988, 2015) et de trois troisième en (1964, 1985, 1992). Une équipe qui pourra s’appuyer sur les joueurs expérimentés tels que des milieux de terrain «  Italiens » Andres Tello de Cagliari et Alexis Zapata de Pérouse et l’attaquant de Saint Trond en Belgique, Joao Rodriguez.

Le Paraguay de Victor Gênes, n’a remporté qu’à une seule reprise le titre et il faut remonter à l’année 1971 pour trouver trace de cet unique titre, depuis les Paraguayens, ont toujours fait bonne figure en décrochant, pas moins de cinq places de vice-champions entre (1964, 1967, 1985, 2009, 2013) et terminés à la troisième place du podium à six reprises entre (1974, 1977, 1979, 1997, 2001, 2003).

Antonio Sanabria qui évolue au Bétis Séville, trois rencontres sera l’élément important de cette équipe.

La Canarinha

La formation de Rogério Micale aura sans doute le statut de grand favori du groupe pour décrocher l’une des trois places qualificatives pour accéder au tour final. Une équipe qui sur les deux dernières compétitions internationales a connue des fortunes diverses, tout d’abord lors du dernier mondial disputé en 2015 en Nouvelle Zélande, où elle avait engrangé trois victoires lors du premier tour, pour deux victoires aux tirs au but, en demi le Sénégal s’était lourdement incliné 5-0, mais lors de la finale face à la Serbie, ce sont les hommes de Veljko Paunovic qui avaient remportés 2-1 la mise et ainsi apporté à la Serbie son second titre.

Lors de la dernière édition en 2015 du championnat d’Amérique du Sud, avec Alexandre Gallo à sa tête, les Canarinhas avaient passé avec succès le cap de la phase éliminatoire après avoir terminé à la seconde place derrière, l’Uruguay. Puis lors de la phase finale les choses ne se sont pas passées comme prévues avec deux succès, un nul et deux défaites, les Brésiliens ont terminé à la quatrième place.

 

Pour cette édition 2017, Rogério Micale aura déjà l’expérience heureuse du tournoi Olympique et surtout s’appuiera sur un groupe homogène et qui sera galvanisé de faire aussi bien que  ceux qui en août dernier ont enfin rapporté l’or olympique et de donner un sourire supplémentaire à un football qui depuis 2014 en avait bien besoin, alors attendons de voir ce que ces jeunes pousses donneront sur le terrain, car si la motivation sera bel et bien présente, il restera à le démonter sur le rectangle vert , avec le  meilleur jeu possible et de faire connaitre, que le football brésilien revit enfin avec une course à une douzième couronne.

La délégation :

Gardiens

Caíque – EC Vitória

Cleiton – Atlético-MG

Lucas Perri – São Paulo

Latéraux


Dodô – Coritiba

Gustavo Cascardo – Atlético-PR

Guilherme Arana – Corinthians

Rogerio – Juventus (ITA)

Défenseurs centraux


Gabriel – Avaí

Léo Santos – Corinthians

Lucas Cunha – Sporting Braga (POR)

Lyanco – São Paulo

Millieux


Caio Henrique – Atlético de Madrid (ESP)

Douglas Gomes – Fluminense

Douglas Luiz – Vasco da Gama

Maycon – Ponte Preta

Lucas Paquetá – Flamengo

Shaylon – São Paulo

Attaquants


Artur – Palmeiras

Caio Monteiro – Vasco da Gama

David Neres – São Paulo

Felipe Vizeu – Flamengo

Léo Jabá - Corinthians

Matheus Sávio – Flamengo

Richarlison - Fluminense

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top