• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Matheus Leandro: "Je veux marquer beaucoup de buts pour le FC Istres"

Matheus Leandro portera le numéro 9 cette saison avec le FC Istres en Ligue 2
Sambafoot.com
Sambafoot a mis en place un partenariat entre le club de Ligue 2 du FC Istres et le champion du Brésil en titre, Fluminense. Suite à ce rapprochement, deux jeunes brésiliens sont arrivés, Matheus Leandro et Rafael Assis, tous deux âgés de 20 ans.

Pouvez-vous vous présenter au public français ?

Je m’appelle Matheus, j’ai 20 ans, j’ai commencé dans le Futsal dans ma ville du Minas Gerais. J’ai intégré le club de Fluminense à l’âge de 12 ans jusqu’à mon arrivée à Istres.



Comment êtes-vous arrivé à Istres ?

Sambafoot était au Brésil pour m’observer et mettre en place un partenariat entre Fluminense et un club français. Ils ont aimé mes efforts avec des qualités différentes et j’ai effectué un stage de trois semaines au mois d’avril à Istres.

Que pensez-vous de la France ?

C’est un bon pays, différent tout de même du Brésil. Un pays où je m’habituerais avec le temps, je suis heureux ici, très content. Il y a un bon avenir pour moi ici.

Et que pensez-vous du football français ?

Il est plus physique, très technique et tactique aussi. Le football brésilien laisse plus de liberté, tactiquement il n’est pas aussi exigeant. Mais je pense que je corresponds bien au football français.

Comment se passe votre adaptation ? Comment vous vous y prenez ?

La langue est difficile mais le club m’a très bien accueilli tout comme le groupe. J’apprends petit à petit. La nourriture est très bonne ici aussi. Je fais des efforts pour m’adapter à la tactique qui n’est pas aussi pointue au Brésil, c’est actuellement sur cette partie où j’éprouve le plus de difficultés.

Qu’est ce qui est le plus difficile pour un brésilien qui arrive en France ?

C’est la communication ainsi que la distance avec sa famille.

Connais-tu personnellement des brésiliens qui jouent en France ?

Je connais Lucas Mendes qui évolue à Marseille et qui est une grande personne, très humble, on a déjà pu manger ensemble au restaurant. Brandão, je n’ai pas parlé avec lui mais j’imagine que c’est une personne assez cool.

Que pensez-vous de l’équipe d’Istres ?

C’est une équipe très soudée, qui n’a pas beaucoup de stars mais qui est une équipe forte. Je vais me battre pour que cette équipe termine dans le TOP 5 de la Ligue 2.

Quelles sont vos principales caractéristiques ?

Je suis un avant-centre, à la manière d’un Ronaldo Fenomeno, qui marque beaucoup de buts. Je suis assez physique, pas lent voir même rapide pour un joueur de ma taille. Je suis un buteur même si je n’ai pas encore marqué ici mais il y aura des buts cette saison ici.

Quels sont vos objectifs cette saison ?

Mon premier objectif est de m’adapter du mieux possible. Je considère que pour le moment je ne me suis pas encore adapté. Et marquer beaucoup de buts afin d’aider mon équipe.

Comment voyez-vous ce partenariat entre Istres et Fluminense ?

Fluminense a beaucoup de joueurs et tente de nombreux partenariats, certains ne fonctionnent pas mais avec Istres, tout s’est bien passé. Fluminense aime beaucoup car Istres est un club sérieux et formateur. Et c’est bon pour les deux parties.

Quel est votre joueur préféré ?

Ronaldo Fenomeno pour les anciens joueurs, aujourd’hui j’apprécie Cristiano Ronaldo.

Vous avez joué récemment face à Saint-Etienne en amical ? C’était une bonne expérience ?

C’était une très bonne expérience, c’est un rêve de pouvoir se mesurer à une équipe de première division. Jouer contre Brandão fut aussi une belle expérience. J’espère jouer beaucoup cette saison et la saison prochaine évoluer en Ligue 1.

 

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top