• Fluminense
  • Atlético Mineiro
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Náutico
  • Coritiba
  • Flamengo
  • Cruzeiro

Copa América sub20 : Le Brésil battu

Une défaite dure à encaisser pour les jeunes brésiliens -
Mowa Sports
Hier sur la pelouse du stade du Bicentenaire de San Juan, le Brésil d’Emerson Avila s’est incliné sur le score de 3 à 2 pour sa seconde sortie dans cette Copa América.

Hier sur la pelouse du stade du Bicentenaire de San Juan, le Brésil d’Emerson Avila s’est incliné sur le score de 3 à 2 pour sa seconde sortie dans cette Copa América où les surprises se succèdent, avec l’Argentine qui va jouer son avenir ce soir face à la Bolivie. Le Brésil en mauvaise posture dans son groupe puisque la formation d’Emerson Avila ne compte qu’un point et devra désormais remporter ses deux dernières sorties face au Venezuela et au Pérou sous peine de rentrer à la maison.

Une équipe sans âme

Hier soir le Brésil a montré plusieurs choses qui ne sont pas faîtes pour se rassurer, tout d’abord une défense assez lourde et qui était souvent prise de vitesse par les attaquants uruguayens, un milieu de terrain pas bien convaincant et une attaque fantomatique, avec çà pas grand-chose, surtout que l’Uruguay aurait très bien pu mettre une sévère défaite à cette bien pâle équipe qui est à des années lumières de sa devancière de 2011. Emerson Avila devra remotiver ses troupes au plus vite sous peine d’un retour prématuré à la maison.

L’Uruguay bien en place

La Celeste n’aura pas mis longtemps à trouver le chemin des buts de Luis Gustavo, celui-ci s’est incliné à la 6e minute sur une jolie frappe Laxalt très en vue hier soir. Puis les choses n’allaient pas s’améliorer pour le Brésil qui allait encaisser un second but sur un pénalty sévère, inscrit par Roldan à la 47e minute. Le Brésil se devait de réagir sous peine de subir un naufrage, et à la 70e minute, sur une faute de mains de Cubero le portier uruguayen, le ballon a terminé sa course dans son but, c’est le second but du Brésil inscrit par un adversaire. Puis deux minutes plus tard, sur un centre Marcos Junior à la réception de celui-ci marquait d’une jolie frappe le second but brésilien, et devenait le premier buteur brésilien de la compétition. Marcos Junior qui allait devenir le héros malheureux de la partie quelques instants plus tard.

Marcos Junior manque la balle de match

Avec une égalisation en deux minutes, on pensait qu’enfin nous allions voir autre choses que ce jeu insipide déployé depuis le début de cette compétition. Et sur une nouvelle accélération brésilienne, la défense uruguayenne prenait l’eau, Ademilson voyait sa tentative repoussée dans les pieds de Marcos Junior, seul devant le but vide et propulsait le ballon sur la droite du but de Cubero.

Un raté incroyable et qui aurait pu donner à sept minutes du coup de sifflet final la première victoire au champion en titre, mais finalement ce sont les uruguayens qui allaient crucifier une troisième fois Luis Gustavo, suite à un mauvais contrôle d’Ademilson à un trentaine de mètres du but uruguayen, Laxalt le premier buteur de la rencontre progressait dans le camp brésilien et grillait tous ses adversaires, il adressait un centre parfait en direction de Lopez ce dernier venait tout juste de rentrer et de près ajustait Luis Gustavo, le tout à la 90e minute.

L’Uruguay pouvait laisser éclater sa joie au coup de sifflet finale et tous les joueurs ont convergé vers Cubero pour le rassurer suite à sa bévue qui aurait pu être fatale pour son équipe. Quand aux brésiliens, ils ont regagné les vestiaires avec l’impression d’avoir manqué le coche, mais sur l’ensemble de la rencontre, il faut admettre que les uruguayens ont largement mérités leur victoire, face à une formation brésilienne, dépassée à chaque accélération de la Celeste et incapable de monter un jeu digne d’une équipe nationale brésilienne ce qui fait froid dans le dos.

Il reste deux rencontres pour tenter d’accrocher l’une des trois places qualificatives, ce qui passera obligatoirement par deux victoires face au Venezuela vainqueur 1 à 0 de l’Equateur et du Pérou qui avait accroché l’Uruguay, pas très rassurant pour Emerson Avila et ses hommes qui devront se sortir les tripes pour parvenir au tour final.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    nextprev
      nextprev
        nextprev
          next

          Le forum Foot


          To the top