• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

PSG : Que sont-ils devenus ?

Rai aura été l'un des plus grands magiciens du Parc des Princes
Action Images
Avec la signature de Lucas, le PSG a prolongé son histoire avec le Brésil et Sambafoot vous propose de découvrir tous les brésiliens qui ont porté cette tunique et qui ont quitté le club de la capitale.

La venue de Lucas Moura au sein de l’effectif du Paris SG, viendra gonfler la longue liste de ces Brésiliens qui auront avec plus ou moins de réussite marqués de leurs empreintes une partie de l’histoire du club parisien qui a débuté en 1970. Le moment de se pencher sur ce que sont devenus et sont actuellement ces joueurs venus du Brésil, terre de football apporter leur expérience, leur jeu et la jovialité qui caractérise le Brésilien à cette formation qui aujourd’hui a recruté l’une des nouvelles perles de ce football légendaire, Luca Moura qui sera le 28ème brésilien à porter le maillot du club de la Capitale.

Lucas Moura va bientôt débarquer dans le club de la Capitale, et tentera lui aussi de marquer l’histoire du PSG, comme ses illustres prédécesseurs. Sambafoot s’arrête justement sur ses devanciers et vous dresse ce que sont devenus tous ces joueurs qui ont connus sur la pelouse du Parc des Princes des heures heureuses, partagées avec leurs milliers de fans.

Abel Braga : Grand défenseur parisien lors des saisons 1979/1981, il était une véritable tour de contrôle au sein de la défense parisienne, où il a disputé 46 rencontres et inscrit dix buts. Il mit un terme à sa carrière de joueur professionnel en 1985 pour épouser celle d’entraineur, il est depuis 2011 à la tête du Fluminense de Rio avec qui il vient d’être sacré champion du Brésil et son nom à même circulé il n’y a pas si longtemps pour succéder à Mano Menezes à la tête de la Seleção.

Adailton : Arrivé au PSG où il a évolué une saison 1998/1999 ponctué par deux petits buts pour dix-neuf apparitions, d’une réputation de buteur notamment lors de la Coupe du Monde sub-20 qui s’était déroulée en Malaisie et auteur de dix buts dont  un sextuplé face à la Corée du Sud, Adailton n’aura jamais su s’adapter au jeu parisien malgré trois entraineurs différents. Il a mit un terme à sa carrière en Roumanie au club du FC Vaslui en Juin dernier.

Alex Dias : Surnommé la Panthère Noire, Alex a fait ses premiers pas dans le football français à St Etienne en compagnie d’Aloísio ils auront  formé un redoutable duo d’attaquants. Suite à une suspension de quelques mois dans une affaire de faux passeport et de la relégation des Verts en seconde division, les dirigeants Parisiens qui viennent de faire signer Aloísio, ne manque pas l’aubaine qui leur est faîte de reconstituer ce duo infernal, accompagné par Ronaldinho. Malheureusement le PSG n’aura pas réalisé une grande saison. Alex retourne à St Etienne. Après avoir quitté le sol français il s’en retourne au Brésil où il évolue dans une dizaine de clubs, et en 2011 il signe à 38 ans pour la formation d’Aparecidense, équipe qui évolue dans le championnat de l’Etat de Goiás. En Mai dernier il arrête sa carrière et rejoint l'équipe du Showbol du São Paulo FC, qui évolue dans le championnat brésilien de showbol.

Aloísio: Un puissant avant-centre arrivé en France à St Etienne, il rejoint le PSG et y passe deux saisons, 2001/2003, il a disputé sous le maillot parisien 54 rencontres et inscrit 14 buts. Aujourd’hui il vient de s’engager dans le club de Francana situé dans l’Etat de São Paulo.

 

André Luiz : Ancien coéquipier de Leonardo et Raí au São Paulo FC, duo qu’il ne rejoindra qu’en 2002/2003 après avoir évolué une saison à l’Olympique de Marseille (2000/2001). Une adaptation au sein de l’effectif parisien qui aura été une catastrophe, une blessure ne vient rien arranger et André Luiz après dix-sept matches et un seul but inscrit quitte le club de la Capitale aux soulagements de tout le monde. Il signe en 2009 dans le club américain de San José Earthquakes où il y termine sa carrière la saison dernière.

 

Ceará : Arrivé discrètement au PSG en 2007, après sa victoire en finale du Mondial des Clubs disputée à Tokyo et ayant mit sous l’éteignoir un certain Ronaldinho. Il disputera sous le maillot parisien pas moins de 196 matches ponctués par trois buts. Il a remporté deux titres, la Coupe de la Ligue en 2008 face à Lens et la Coupe de France en 2010 face à Monaco. Peu utilisé au cours de la saison dernière, il quitte le club parisien et s’enrôle dans les rangs de Cruzeiro-MG.

 

Cesar : Il fait également partie des Brésiliens qui malheureusement n’auront pas réussit à s’imposer au sein du club de la Capitale, ce défenseur central avait la lourde tache de remplacer sur et hors du terrain Ricardo Gomes. Après douze rencontres disputées son bilan est plutôt maigre un seul but inscrit, puis il a évolué sans plus de succès à Rennes (2000/2002). En 2009 il mit un terme à sa carrière dans le club de Mirassol-SP. Aujourd’hui il est dirigeant dans le club de Monte Azul-SP.

Christian : Passage discret également de cet attaquant qui aura laissé entrevoir de belles possibilités de buteur, en ayant inscrit lors de la saison 2000/2001 un quadruplé face à Strasbourg, une performance qui n’était plus arrivée depuis Carlos Bianchi en 1977. Mais Christian n’aura au cours de ses deux saisons joué à 53 reprises et inscrits que 20 buts. Malgré tout,  cela lui permet de porter le maillot auriverde et de remporter coup sur coup, la Copa America et la Coupe des Confédérations en 1999. Mais la concurrence le pousse sur le banc et il quitte Paris pour Bordeaux où il ne s’imposera pas plus, 18 matches, deux buts. En 2010 il prit sa retraite dans le club de São Caetano-SP.

Edmilson Gonçalves : Annoncé comme le digne successeur de Leonardo, il aura manqué son passage au sein du club parisien où il aura évolué à quatorze reprises sans avoir inscrit le moindre but. Aujourd’hui il suit la formation de Colatina dans l’Etat d’Espérito Santo dont le frère Euzebio est le Président.

Everton Santos : Arrivé en 2008, ce joueur comparé à Robinho n’a jamais su démontrer ce dont il savait faire, il a joué en tout et pour tout que quatre matches et s’en est allé au Brésil, au Japon et aujourd’hui il évolue sous les couleurs du club sud-coréen de Seongnam Ilhwa Chunma.

Geraldão : Annoncé comme un artificier de première, il aura énormément déçu le public parisien, ce défenseur central se sera fait surtout remarquer par sa lourdeur à se déplacer dû à son embonpoint. Il n’aura pas  marqué les esprits. Lors de sa retraite de joueur, c’est vers le domaine agricole qu’il s’est tourné, puis il a passé son diplôme d’entraineur et devint Directeur sportif  du club d’Ipatinga situé dans le Minas Gerais où il a passé deux saisons 1997/1999, puis du Maritimo Funchal au Portugal. En 2009 il fût nommé superviseur  au sein du club de Villa Nova du Minas Gerais.

Leonardo : Formidable milieu gauche qui a enchanté le Parc des Princes durant la saison 1996/1997, où il a joué 46 rencontres et inscrit dix buts. Il occupe est aujourd’hui le poste de Directeur sportif du PSG. Tout comme son ami Raí, il est le parrain de la Damoura Fondation qui lutte contre les inégalités au Brésil.

Monteiro : Certainement le moins connu de toute la délégation de joueurs brésiliens passés au sein du PSG, il a débarqué au club en 1973, alors que Paris évoluait en seconde division, il est l’auteur du premier but parisien joué au Parc des Princes. A la fin de sa carrière professionnelle, il ne resta pas dans le milieu du football mais s’était tourné dans la musique, et fût même chef d’orchestre il s’était installé à Mougins, il est décédé depuis plusieurs années.

Paulo César : Ce milieu de terrain restera une énigme de l’histoire du PSG, un joueur qui était capable de sortir un match exceptionnel puis d’être des plus transparents le suivant. Ce brésilien arrivé en 2002, il rejoint la colonie brésilienne formée par Aloísio, André Luiz et Ronaldinho. La saison suivante il rentre au Brésil à Santos avec qui il est sacré champion du Brésil, il y restera deux saisons, il revint au PSG sous la houlette de Guy Lacombe , mais ses performances ne se sont pas améliorées pour autant et l’arrivée à la tête du club parisien de Paul Le Guen précipite son départ pour Toulouse, là aussi son avoir été transcendant, il rentre au Brésil et après avoir évolué dans plusieurs clubs, il en signe en 2012 dans la modeste formation de l’Audax de Rio.

 

Rai : Partage son temps entre le Brésil et la France, et plus précisément pour l’association qu’il a fondée, Gol de Letra, fondation pour venir en aide aux enfants pauvres du Brésil, fondation qui chaque année organise au Stade Pierre de Coubertin un tournoi amicale qui regroupe des anciens pros, des joueurs en activité, des entraîneurs et des gens du show biz.

Reinaldo : Arrivé en 2003 à Paris, dans le cadre du transfert de Vampeta à Flamengo , Reinaldo arrive le plus discrètement au PSG. Il fût le complément de Pauleta au sein de l’attaque où il a inscrit 10 buts en 66 rencontres. Mais Reinaldo sera vite relégué sur le banc suite aux immenses performances de Pauleta et de l’arrivée de Ljuboja. Il quitte le club en fin de saison 2005 pour le Japon. Aujourd’hui il vient de signer en faveur du club du Paraná Clube.

Ricardo Gomes : Ricardo a dirigé le club en tant qu’entraineur durant la saison 1996/1998, sa première expérience à ce poste, puis il a dirigé d’autres clubs au Brésil, mais dû interrompre cette fonction alors qu’il était à la tête du Vasco de Gama d’un AVC. Revenu depuis peu à un meilleur niveau de santé, il est aujourd’hui toujours au sein du club à la Croix de Malte, en qualité de  Directeur Technique

Ronaldinho : Lui aussi aura marqué avec un grand H, l’histoire du PSG, il a enchanté les foules par son jeu, sa clairvoyance, sa simplicité et son abattage technique et ses  fameuses feintes, le coup de l’élastique et sa passe aveugle qui auront prit à plus d’une fois en défaut ses adversaires. Aujourd’hui il évolue au sein du club de l’Atlético Mineiro avec lequel il vient de terminer à la seconde place du Brasileirão ou il a inscrit cinq buts.

 

Souza : Annoncé comme l’uns des successeurs de Raí, ce milieu de terrain n’aura fait qu’un court passage de six mois dans le club parisien, où il aura participé à dix-sept rencontres ponctués par huit buts. Pas toujours titulaire il quitte le PSG et rentre au Brésil où aujourd’hui après avoir joué pour plusieurs clubs, il est vient de signer en faveur de la Portuguesa-SP.

Valdo : Il aura enchanté le public du Parc mais également celui de tous les terrains du championnat de France, par son abattage et ses frappes soudaines, joueur discret il aura su se faire adopter par des milliers de fans parisiens. Aujourd’hui il est toujours dans le milieu du football et plus précisément en Région Parisienne où il occupe la fonction de Directeur Sportif du club de St Maur Lusitanos.

Vampeta : Formidable milieu de terrain champion du Monde en 2002, mais qui malheureusement ne se sera jamais acclimaté au football français. Arrivé au PSG en 2001 en provenance de l’Inter de Milan et à la suite d’un échange avec Stéphane Dalmat. Vampeta ne disputera que 8 matchs et repartira dans son Brésil natal à Flamengo. Son passage à Paris n’aura pas laissé de regrets malgré son énorme potentiel de jeu mais qui n’aura pas pu montrer aux milliers de supporters parisiens. Aujourd’hui il fait partie de la direction du club Pauliste du Grêmio Osasco.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next

    Le forum Foot


    To the top