• Fluminense
  • Atlético Mineiro
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Náutico
  • Coritiba
  • Flamengo
  • Cruzeiro

Superclássico das Américas : Pour une seconde victoire finale?

Un deuxième sacre consécutif pour Neymar et ses coéquipiers? -
Mowa Sports
Le Brésil se rend en Argentine cette nuit pour le match retour du Superclassico après l'avoir emporté à l'aller sur le score de deux buts à un. Ce sera le dernier match officielle de la Seleção cette année.

Lorsque l’annonce d’une rencontre entre l’Argentine et le Brésil se fait entendre, des deux côtés de la frontière tout le monde est en émoi, mais pas seulement là, mais également sur tout le continent et disons le tout court dans le monde entier. Garant de vivre une rencontre où les exploits techniques ne seront certes pas légions, mais assez pour soulever les spectateurs des gradins, assurés d’y voir des buts et aussi malheureusement de voir l’arbitre avoir beaucoup de travail en distribuant un certain nombre de cartons jaunes et peut être un ou deux expulsés. Car les rencontres entre les deux géants sud-américains ont toujours eu ce mauvais côté du spectacle, et malheureusement, lors de cette double confrontation il ne semblera pas que la règle soit dérogée pour cet événement, mais souhaitons assister tout de même à une partie endiablée car c’est pour cela que cette affiche fait saliver tous les amoureux du ballon rond. Le cadre de cette double confrontation sera le Superclássico das Américas , sa seconde édition depuis 2011 du moins sous cette appellation, car avant de porter ce nom, elle était connue sous Copa Roca, le plus vieux derbys en matière de football, la première édition s’étant déroulée en 1914, avec un succès de la Seleção.

La Copa Roca

Cette coupe fût instituée par le Président argentin Julio Argentino Roca en 1913, mais c’est l’année suivante que s’est tenu à Buenos Aires la première édition avec un succès 1 à 0 du Brésil, puis dix autres éditions se sont succédées jusqu’en 1976.

 

Années

Lieux

Champions

Scores

Buteurs

1914

Argentine

Brésil

1 - 0

Rubens Salles

1922

Brésil

Brésil / Argentine

2 - 1

Gamba (2)

1923

Argentine

Argentine

2 - 0

Onzari

1939/40

Brésil

Argentine

5 - 1

2 - 3

2 - 2

3 - 0

Garcia (2)

Masantonio (2)

Moreno (2)

Leonidas da Silva (2)

1940

Argentine

Argentine

6 - 1

2 - 3

5 - 1

Baldonedo (6)

1945

Brésil

Brésil

3 - 4

6 - 2

3 - 1

Ademir Menezes (3)

1957

Brésil

Brésil

1 - 2

2 - 0

Pelé (2)

1960

Argentine

Brésil

2 - 4

4 - 1

Delém (3)

1963

Brésil

Brésil

2 - 3

5 - 2

Pelé (3)

1971

Argentine

Brésil / Argentine

1 - 1

2 - 2

Paulo Cesar Lima (2)

Fischer (2)

1976

Brésil / Argentine

Brésil

2 - 1

2 - 0

Lula (2)

 

Les particularités de cette compétition

Durant ces affrontements dont la première rencontre s’est déroulée le 27 Septembre 1914 sur la pelouse du Stade Gimnasia y Esgrima de Buenos Aires, la première sortie officielle de la Seleção, sa troisième venue sur cette pelouse. Premier succès remporté 1 à 0, but inscrit par Rubens Salles alors joueur du Paulistano, club  qui allait disparaître en 1930. L’Argentine a dû patienter  jusqu’en 1922 où elle dû tout de même partager le titre avec le Brésil, une seconde fois en 1971 les deux formations n’avaient pu se départager. Juan Francia fût le premier buteur argentin de la compétition cette année là.

Avec  un total de sept buts, l’argentin Emilio Baldonedo est le meilleur buteur (1914/1976), il devance Leonidas da Silva (6), Pelé et Herminio Masantonio avec cinq réalisations. Au cours des vingt-trois rencontres, 102 buts ont été inscrits, la plus prolifique fût réalisée en 1940 avec pas moins de 25 buts inscrits en 5 rencontres, les Albicelestes  avec 51 buts inscrits est la meilleure attaque contre 49 à la Seleção, même chose pour la défense, l’Argentine avec 50 buts a concédé un seul petit but de moins que le Brésil. Au bilan général, le Brésil avec 11 victoires pour 3 nuls et 9 défaites est en tête. Le premier succès auriverde en 1914 (1-0), le premier succès argentin en 1923 (2-0), le premier nul en 1940 (2-2).

Le premier pénalty fût inscrit par Perácio (Botafogo-RJ) lors du succès 3 à 2 le 22 Janvier 1939 à Rio, Djalma Santos (Portuguesa-SP) a été le premier joueur à manquer un pénalty. Dino (Flamengo-RJ) fût le premier brésilien à avoir marqué contre son camp, Salomon  le 16 Décembre 1945 a marqué en faveur de la Seleção. Le premier triplé fût l’œuvre de Peucelle le 5 Mars 1940, Pelé le 16 Avril 1963 a rééquilibré la balance en ayant lui aussi réussit un triplé.

Juan Carlos Fonda pour l’Argentine fût le 16 Décembre 1945 le premier joueur expulsé. Miguel le joueur de Fluminense-RJ, fût le premier joueur à avoir  reçu un carton jaune c’était le 27 Février 1976, puis Gallego pour l’Argentine reçu le sien au cours de la même rencontre, puis un autre la rencontre suivante ce qui en fait le joueur le plus averti.

Avec huit titres (1914, 1922, 1945, 1957, 1960, 1963, 1971 et 1976, le Brésil, mène alors que les argentins ne comptent que quatre titres (1923, 1939/1940, 1940, 1971)

Le Superclássico das Américas 

Après un arrêt de cette compétition en 1976, les deux fédérations se sont mises d’accord pour rejouer ces joutes, avec quelques modifications, tout d’abord le titre se jouera en match aller-retour, seuls les joueurs évoluant dans les deux championnats ne seront autorisés à participer. Ce sera la seconde édition de cette nouvelle version, la première ayant été remportée par la Seleção l’année dernière, la première manche s’était déroulée à Cordoba où les deux équipes s’étaient séparées sur un score nul et vierge, et c’est lors de la seconde manche à Belém que le Brésil par Lucas Moura et Neymar avait remporté cette édition.

 

Le premier but fût inscrit lors du match retour le 28 Septembre, par le futur parisien Lucas Moura, Neymar (Santos FC-SP) est le second buteur. Victor Zapata est le premier joueur  à avoir écopé d’un carton jaune, et son compatriote Desabato le second, Viatri le troisième.

Vainqueur deux buts à un de la première manche disputée le 19 septembre dernier avec des buts inscrits par Paulinho et Neymar alors que les argentins avaient ouverts la marque par Juan Martinez, le Brésil emmené par Neymar qui vient de remporter la Recopa, aura encore l’occasion de se mettre en évidence et de tout tenter pour remporter ce trophée, et effacer son pénalty manqué face à la Colombie qui aurait dû donner la victoire à la Seleção. Ce match retour sera également l’occasion à certains argentins évoluant au Brésil de figurer dans la sélection albiceleste de Sabella, comme, Guiñazú (International), Montillo (Cruzeiro), Martinez (Corinthians) et Barcos (Palmeiras).

Fred qui vient d’être sacré champion du Brésil avec Fluminense et qui est en tête du classement des buteurs avec 19 réalisations, s’il joue voudra certainement faire parler la poudre et être pourquoi pas être l’attaquant numéro un de la Seleção en 2014, mais Luis Fabiano (São Paulo) et Leandro Damião (International) également convoqués auront eux aussi leurs mots à dire.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next

    Le forum Foot


    To the top