• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Botafogo, le doyen des clubs cariocas

Garrincha, Didi, Zagallo... Tant de talents qui sont passés par le stade Caio Martins de Niteroi. Le palmarès du plus ancien club de Rio de Janeiro laisse rêveur. Malheureusement l’histoire récente a été quelque peu agitée avec un dernier titre qui remonte à 1998.

Botafogo, le doyen des clubs cariocas

A la fin du vingtième siècle, le sport nautique prédomine curieusement à Rio avec ses fréquentes courses de régates sur les bords souvent agités de la « Cité Merveilleuse ». Le club pionnier en la matière est le Clube de Regatas Botafogo, créé le 1er juillet 1894.

En 1904, un groupe de jeunes, tous fans de football, décident de fonder un club de football pour défier le Fluminense, le doyen des clubs cariocas.
Plus concentré sur les petits matchs après l’école que sur les cours de mathématique, le petit Flavio Ramos, 14 ans, prend l’initiative durant une leçon de transmettre secrètement un billet à son collègue Emanoel Sodré. « Itamar Tavares possède un club de foot rue Martins Ferreira. Pourquoi ne pas créer le nôtre au Largo dos Leões ? ». explique t’il
L’histoire du Botafogo aurait pu basculer lorsque le professeur intercepte, lit le message et le confisque en réprimandant les deux jeunes hommes.
A la fin du cours, le professeur encourage finalement l’initiative des deux passionnés à condition que leur action ne dérange pas le bon déroulement des cours.

[photo=botafogo.jpg id=164 align=left]Près d’un mois plus tard, le 12 août 1904, un groupe de 12 personnes se réunit dans le quartier de Flavio et Emanoel pour créer un club nommé « Eletro Clube » aux couleurs similaires à la Juventus de Turin, équipe favorite d’Itamar Tavares tout juste revenu d’un voyage en Italie.
Lors de la seconde réunion pré-création, certains membres s’autorisent à critiquer le nom du futur club et proposent un nom plus éloquent : le Botafogo, en référence au quartier de Rio. La proposition est acceptée et tout le monde s’attèle à organiser le premier match de l’équipe.

La première rencontre a lieu quelques jours plus tard contre une équipe du quartier de Tijuca, le Football and Athletic Club avec à la clé une défaite 3-0 des noires et blancs.
La moyenne d’age des membres du club s’avère très jeune et les premières disputent internes ont lieu dans les semaine suivantes. Une partie des dirigeants décident même de quitter l’équipe et de créer l’Internacional de Rio, qui ne vivra pas très longtemps.
Le premier titre du Botafogo est acquis dans la confusion la plus totale. Le club carioca termine premier ex æquo du championnat de Rio en 1907 en compagnie du Fluminense. Le règlement prévoit un match pour départager les deux équipes mais le Flu refuse d’y participer et le titre est attribué aux deux clubs.
Trois ans plus tard, le Botafogo se venge et remporte son premier titre officiel avec la conquête du championnat carioca sur un joli score de 6 à 1 face au rival Fluminense. Le second titre sera obtenu en 1912. De cette époque survient le surnom du club, « O Glorioso », le Glorieux en français.

La première sélection brésilienne est convoquée pour le match contre le club anglais d’Exeter en 1914 avec Rolando et Abelardo comme premiers joueurs du Bota sélectionnés, score final 2-0 pour le Brésil. Le premier but d’un joueur du club de Rio en sélection est l’œuvre de Mimi face à l’Uruguay en 1916 à Montevideo.
Le Glorioso connaît des années 20 difficiles malgré la sanglante victoire de 1927 contre Flamengo, 9 à 2, la plus large victoire de l’histoire pour ce classico.

En 1942, un match de basket oppose le « Glorioso » à « l’Estrela Solitaria », deux équipes du Botafogo. Le joueur Armando Albano est subitement pris d’un malaise et décède sur le terrain. La mort de l’homme marque définitivement la fin des deux entités qui ne feront plus qu’un le 8 décembre 1942 sous le nom de Botafogo Futebol e Regatas.
[photo=garrincha.jpg id=164 align=right]Les années suivantes seront marquées par de belles victoires et l’apparition de grands joueurs. Le club carioca réunira en quelques années des véritables génies du ballon rond comme Garrincha, Nilton Santos, Didi, Gerson ou encore Mario Zagallo. La base de l’équipe qui remporte les Coupe du Monde de 1958 et 1962 avec la Seleção…
La période faste du Bota s’interrompe au début des années 70 après les brillantes victoires en championnat carioca en 67 et 68 qui consacrent Jairzinho, Gerson et Paulo César.
En 1977, le club décide de vendre le siège social situé rua General Severiano et s’exile en banlieue au suburbio du Marechal Hermes.

Le retour en scène victorieux s’initie seulement en 1989 lors de la conquête du championnat carioca avec en finale une victoire face au Flamengo 1-0. En 1993, Botafogo récidive avec le triomphe en Copa Conmebol et en 1995, le club s’adjuge le seul championnat brésilien de son histoire sous la houlette de l’actuel entraîneur du São Paulo FC, Paulo Autuori. Un titre décroché grâce notamment au talent du duo d’attaque Donizete-Tulio, meilleur buteur de la compétition.
Le dernier titre en date du club remonte à 1998 avec la victoire en Coupe Rio-São Paulo contre Santos.

[photo=estadio.jpg id=164 align=right]En 2002, la crise au sein du club est à son comble avec la relégation en seconde division nationale. Le club change de président et Bebeto de Freitas arrive au pouvoir et met les bouchées double pour faire remonter le club. En 2003, c’est chose faite, le Botafogo retrouve l’élite grâce à une jeune équipe composée principalement de joueurs formés au club.

Depuis, le club carioca navigue dans le ventre mou du football brésilien. La neuvième place obtenue cette année et la qualification pour la Copa Sul Americana 2006 semble redonner espoir aux dirigeants et supporters du club pour un avenir plus glorieux ..


Liens recommandés:

Tout sur le Botafogo
Les photos du club prises lors de notre voyage au Brésil
Site officiel du Botafogo
 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top